Lorsque Xavier Simoneau a subi sa commotion cérébrale il y a quelques années dans le Midget AAA, plusieurs se doutaient sur la suite de sa carrière. En prenant bien son temps afin de revenir au jeu, Simoneau a retrouvé sa touche offensive. Le seul doute qui persistait dans sa tête était de savoir si cette blessure allait nuire à sa sélection au repêchage de la LHJMQ un jour. Ce doute qu'avait le natif de Saint-André-Avellin était aussi présent pour de nombreux clubs de la LHJMQ lorsqu'il est venu le temps de la séance de repêchage. Les Voltigeurs de Drummondville ont pris le risque de le sélectionner au neuvième rang. Ce risque est devenu payant depuis ce temps et il pourrait rapporter gros d'ici la fin de la saison 2019-2020.

À sa première année, Xavier Simoneau a conclu sa campagne avec un total de 45 points. Il a progressé une nouvelle fois à sa deuxième année en totalisant 57 points en 55 matchs. Parmi cela, Simoneau a vécu des hauts et des bas. Pensons d'abord à sa blessure que lui a asséné Mikaël  Robidoux. À ce moment précis, la carrière du #81 et le rêve de celui-ci aurait bien pu se terminer. L'impact était tellement violent que sa carrière aurait pu être compromise. Il s'en est finalement bien sorti. Rajoutons aux épreuves de Xavier le fait qu'il a été ignoré à la dernière séance de repêchage de la LNH. Il aurait été facile pour le capitaine des Voltigeurs de baisser les bras, mais il est revenu plus fort que jamais. Quant à ses bons moments, soulignons qu'il a été invité au camp des recrues des Maple Leafs de Toronto en 2019, qu'il a été nommé capitaine de son équipe, qu'il a été invité à la série Canada-Russie et qu'il a été élu deux fois le joueur de la soirée dans la LCH cette saison. Sa fin de saison pourrait devenir un autre de ses moments forts depuis son arrivée dans la LHJMQ.

En 2019-2020, Xavier Simoneau a récolté pour le moment 89 points en 60 rencontres régulières. Depuis deux parties, il a totalisé 9 points et c'est loin d'être terminé. Avec 6 matchs à faire au calendrier régulier, deux records sont à la portée de la Fierté de Saint-André-Avellin. Le premier record est assez simple pour le capitaine. Il ne lui manque qu'un seul petit point pour devenir le joueur le plus prolifique en une saison dans l'histoire de la LHJMQ pour un joueur ayant porté le #81. Même si ça fait partie des statistiques avancées, c'est quand même une réalisation importante à noter. Le deuxième record que j'ai envie de vous parler est plus significatif.

La dernière fois qu'un joueur de la Petite-Nation (en Outaouais) a connu du succès dans la LHJMQ est Stéphane Richer. L'ancienne légende du Canadien de Montréal a fait sa marque à sa façon. Dans la LHJMQ, Stéphane Richer a totalisé 196 points en deux saisons. Il a fait cet exploit avec deux équipes différentes. Quant à Xavier Simoneau, il a actuellement 191 points dans sa carrière junior à sa troisième campagne. Il ne manque donc que 6 points pour Simoneau d'ici la fin de la saison régulière pour détrôner Stéphane Richer parmi les meilleurs joueurs de la Petite-Nation. Si Richer a accompli une telle chose avec deux formations, Simoneau pourrait le faire avec une seule organisation. Il s'agit bien sûr de Drummondville, le club qui lui a donné sa chance. Même s'il serait surprenant de voir Xavier Simoneau connaître une carrière à la Stéphane Richer, il pourra toujours se souvenir de ce fait saillant et il pourra toujours en être fier.

Connu pour être le joueur le plus sous-estimé de la LHJMQ, Simoneau se débrouille très bien alors qu'il est l'unique joueur vedette en offensive chez les Voltigeurs cette année. Sans rien enlever aux autres joueurs, la tâche était de taille pour le capitaine en 2019-2020. Il a tout de même mené les siens vers le haut du classement alors que plusieurs experts voyaient Drummondville hors des séries éliminatoires. C'est incroyable ce qui est en train de se passer avec les Voltigeurs.

La saison actuelle de Xavier Simoneau est bien importante en vue du prochain repêchage de la LNH qui se tiendra à Montréal en juin. Une chose est certaine, il a fait ses preuves et il ne reste qu'à savoir qui prendra le beau risque de le sélectionner au Centre Bell. Sans aucun doute, il ne devrait pas être ignoré cette fois-ci. Les recruteurs le suivent de près et ils sont conscients que Xavier Simoneau pourrait être le vol de la prochaine séance de repêchage. Ses résultats permettent de croire que son rêve d'atteindre la LNH pourrait se concrétiser. Est-ce que le Tricolore mettra la main sur celui-ci, est-ce que les Maple Leafs ont été convaincus par les succès de Simoneau ou est-ce qu'un autre club a été impressionné par les performances du joueur de centre #1 des Voltigeurs? Seul l'avenir le dira!