En cette finale de la Coupe Stanley, l'attaquant Tyler Seguin, des Stars de Dallas espère que le chiffre 13 pourra lui sourire, lui qui n'a jamais marqué un but dans cette ronde ultime.

En effet, l'ex-joueur des Bruins de Boston, qui participe à cette ronde ultime pour la troisième fois de sa carrière, est toujours en quête de son premier but dans la finale, ayant un rendement global de 0-5-5 avec un différentiel de plus un en 12 rencontres, ayant évolué avec les Bruins de Boston dans les deux premières présences.
 
Il avait eu une fiche de 0-1-1 avec un différentiel de plus deux en six matchs disputés contre les Canucks de Vancouver en 2010-2011, alors que les Bruins avaient triomphé en sept rencontres (4-3), alors qu'en 2012-2013, il avait eu un dossier de 0-4-4 avec un différentiel de moins un dans les six matchs joués contre les Blackhawks de Chicago, alors que ces derniers l'avaient emporté.
 
En carrière, face au Lightning de Tampa Bay, il présente un dossier de 8-15-23 avec un différentiel de plus un en 24 matchs réguliers et de 3-3-6 avec un différentiel de plus trois en sept matchs éliminatoires et soulignons que c'est contre cette formation qu'il a disputé son premier match à vie en séries de fin de saison, récoltant deux points, dont son premier but, dans une défaite de 5-2, le 14 mai 2011, au TD Garden et lors du match suivant, il avait connu la meilleure production de sa carrière, récoltant quatre points (2-2-4), dont deux buts, dans un gain de 6-5, le 17 mai 2011, encore au TD Garden.
 
C'est la seule fois de sa carrière qu'il a récolté plus de deux points dans une partie des éliminatoires, récoltant deux points à sept reprises.
 
Soulignons que la fiche à vie de Seguin en séries éliminatoires est peu reluisante, 13-27-40 en 82 rencontres, ayant été rayé de la feuille de pointage dans pas moins de 52 des 82 parties, lui qui est en panne sèche, ayant une fiche de 0-1-1 avec un différentiel de moins trois dans ses neuf derniers matchs disputés, son dernier but remontant au 26 août, dans un revers de 6-4, face à l'Avalanche du Colorado, alors qu'il avait réussi le premier filet de la rencontre, à 11:12 de la première période.
 
Si les Stars espèrent remporter la Coupe Stanley pour la deuxième fois de leur histoire, ils auront besoin d'une production régulière de la part de Seguin.