Hughes : première année totalement réussie