SOMMAIRE

MONTRÉAL – Au lendemain de son gain convaincant face aux puissants Capitals de Washington, le Canadien a gaffé trop souvent pour échapper la victoire en fin de match contre les négligés Devils du New Jersey qui l’ont emporté au compte de 4 à 3 en prolongation.  

 

Voici cinq observations tirées de cette rencontre frustrante pour la formation montréalaise. 

 

ContentId(3.1347989):Canadiens : Phillip Danault croit bien donner la victoire au Canadien dans la dernière minute, mais son but bizarre est refusé (LNH)
bellmedia_rds.AxisVideo

Une indiscipline qui a coûté la victoire

 

Menant 3-2 au début de la troisième période, le Canadien a offert une panoplie d’opportunités aux Devils de niveler le pointage. Jordan Weal, Max Domi, Brett Kulak et Domi (quatre minutes cette fois) ont tous visité le banc des punitions.

 

Cette infraction de quatre minutes à Domi a été celle de trop. Wayne Simmonds a créé l’égalité à la fin de celle-ci alors que Domi avait été chassé pour obstruction et pour avoir poussé le bâton de son adversaire.

 

« Le règlement est clair »

En prolongation, Phillip Danault a été puni à son tour et Kyle Palmieri est venu soutirer le deuxième point au Tricolore en comptant le but décisif.

 

Il s’agit d’une autre forme d’indiscipline, mais le Canadien a encore erré deux fois en fin d’engagement. En effet, les Devils ont marqué avec 19 secondes à écouler au premier tiers et avec 1,1 seconde au deuxième engagement.

 

« C’est inacceptable si tu veux gagner des matchs. C’est ce qui nous a coûté le match d’ailleurs. […] Quand tu joues deux matchs en deux soirs, une chose qui peut te sauver ou te donner des chances de gagner, c’est d’être mentalement alerte. Ça compense parfois pour la fatigue. On venait de jouer un gros match contre Washington, c’est sûr qu’il y a de la fatigue, mais tu dois compenser avec de bonnes décisions. Ça nous a tués, on n’a pas pris de bonnes décisions. Comme équipe, ce sont des choses que tu veux améliorer. Tu dois d’abord assumer la responsabilité pour ensuite être capable de t’améliorer », a plaidé Claude Julien avec vigueur.

 

« On n’avait pas nos meilleures jambes. On a commis à peu près toutes les erreurs imaginables. Donner un peu en fin de première, en concéder un en désavantage numérique à la fin de la deuxième. Puis on mène par un but grâce à notre gardien en troisième et on se met à visiter le banc des pénalités. On s’est mis dans le pétrin et on doit apprendre de ça », a déploré Brendan Gallagher.

 

Un but refusé, une décision qui ne fait pas l’unanimité

 

Lors de la dernière minute de la troisième période, les partisans du Canadien ont cru que leur équipe s’était sauvée avec la victoire. Un but a cependant été refusé à Danault puisque la rondelle aurait été poussée – avec ses culottes et non son patin - dans le but.

 

Danault en désaccord avec la décision

Le moins que l’on puisse, c’est que Danault et ses coéquipiers n’ont pas avalé le verdict.

 

« Je n’ai pas accepté cette explication. Il m’a dit que c’était un mouvement vers l’avant, mais ce n’était pas mon patin mais bien ma culotte. Deuxièmement, je me suis fait pousser dans le filet. Ils ont mis la main sur la rondelle… Déjà là, ça devrait être un tir de pénalité. Je ne suis vraiment pas d’accord avec la décision. C’était un mauvais call, ils ont mal lu la situation », a lancé Danault sans se gêner.

« Je n’avais ni contrôle de mes mains ou de mes jambes. Je me faisais pousser par (P.K. Subban », a-t-il ajouté.

 

« Le règlement est clair, si on pousse la rondelle avec une partie de notre corps dans le filet, il n’y a pas de but. C’est ainsi qu’ils ont vu la séquence. Tu respectes le tout et tu vas de l’avant », a plutôt choisi de répondre son entraîneur.  

 

Au final, le Canadien n’a pas su éviter le piège d’une défaite contre un adversaire moins redoutable.

 

Gallagher, Cale Fleury et Nick Suzuki (en supériorité numérique) ont compté les buts du Canadien.

 

Quel bijou de Cale Fleury pour son premier but

 

Le bruit a fait le tour de la LNH, mais les défenseurs du Canadien continuent de trouver une manière de contribuer offensivement. À son 15e match dans la LNH, c’était au tour de Cale Fleury de se joindre à la fête.

 

Il a non seulement récolté son premier but, mais aussi son premier point dans le circuit Bettman. Le plus intéressant dans l’histoire, c’est la manière dont il a enfilé l’aiguille.

 

ContentId(3.1347957):Canadiens : Cale Fleury sort ses mains et marque son 1er (LNH)
bellmedia_rds.AxisVideo

Fleury a repéré une ouverture devant lui en territoire offensif et il s’est avancé vers le gardien Mackenzie Blackwood grâce à de belles feintes et il a décoché un tir du revers de toute beauté pour conclure le tout.

 

Le défenseur de 20 ans a même choisi de ne pas refiler le disque à Max Domi qui avait cogné sur la patinoire pour recevoir une passe de sa part. Disons que sa décision a été judicieuse et ça lui fera un merveilleux souvenir.

 

« C’était un sentiment incroyable. J’ai eu le temps de m’amener et j’étais content de pouvoir capitaliser là-dessus. Ça faisait longtemps que je n’avais pas eu autant de temps pour faire un jeu dans l’enclave! À ce moment-là, ç’a été l’euphorie.  Les gars étaient contents pour moi », a confié Fleury.

 

Ce n’est pas tout puisque Fleury est venu sauver son gardien Keith Kinkaid quelques instants plus tard. À la suite d’un bond très capricieux sur la bande, la rondelle est revenue devant un filet abandonné et Fleury a glissé pour effectuer l’arrêt.

 

Précisons également que le premier but de Montréal, l’œuvre de Gallagher, a été construit par une manœuvre habile de Jeff Petry. De plus, Shea Weber a été complice de l’autre but des siens, marqué par Suzuki, ce qui lui a permis de récolter au moins un point dans un sixième match consécutif.

 

Kinkaid répond au message de Marc Bergevin

 

Plus tôt cette semaine, le directeur général Marc Bergevin avait fait comprendre publiquement qu’il n’était pas satisfait du rendement actuel de Kinkaid, l’adjoint de Carey Price.

 

ContentId(3.1347992):Devils : Kyle Palmieri a le dernier mot en prolongation (LNH)
bellmedia_rds.AxisVideo

À son premier départ au Centre Bell dans l’uniforme du Canadien, Kinkaid s’est repris de belle façon en accomplissant quelques arrêts solides contre son ancienne formation et on ne peut pas le blâmer pour le résultat. On peut penser à ceux face à Blake Coleman avec trois minutes à jouer en troisième période, contre Nikita Gusev de l’enclave, aux dépens de Taylor Hall qui est venu taquiner son ancien coéquipier ensuite et devant Nico Hischier en échappée en fin de deuxième période.

 

Le hic, c’est que cette période n’était pas encore terminée et Hischier a obtenu une autre chance et il a touché la cible avec 1,1 seconde à écouler pour réduire l’écart à 3-2. Cette occasion est survenue à la suite d’une passe trop audacieuse de Suzuki en supériorité numérique. C’est là que Julien était particulièrement en furie.

 

Kotkaniemi de retour, une chance de courte durée pour Hudon

 

Le Canadien a dû se débrouiller sans Jonathan Drouin et Paul Byron en raison de blessures. Drouin se serait blessé en troisième période face aux Capitals et Julien a précisé que ce n’est pas lié à la mise en échec d’Alexander Ovechkin. 

 

Par conséquent, Charles Hudon a été rappelé du Rocket de Laval et Jesperi Kotkaniemi – son dernier match remontait au 30 octobre - a été en mesure de renouer avec l’action. Hudon n’a pas joué en troisième période avec les nombreuses punitions et il a été retourné à Laval après le match.

 


 

ContentId(3.1347947):Canadiens : Brendan Gallagher complète le jeu de Jeff Petry (LNH)
bellmedia_rds.AxisVideo
ContentId(3.1347950):Devils : la 2e fois est la bonne pour Nikita Gusev contre Keith Kinkaid (LNH)
bellmedia_rds.AxisVideo

 

ContentId(3.1347965):Canadiens : Nick Suzuki touche la cible à 5 contre 3 (LNH)
bellmedia_rds.AxisVideo
ContentId(3.1347966):Devils : Nico Hishier marque en infériorité numérique à la toute fin de la 2e période face au Canadien (LNH)
bellmedia_rds.AxisVideo
ContentId(3.1347983):Devils : à la case départ grâce à Wayne Simmonds (LNH)
bellmedia_rds.AxisVideo