Participez au Grand Pool de RDS
Prédictions des experts

BROSSARD, Qc - Le directeur général du Canadien, Marc Bergevin, a abordé différents sujets lors d'une conférence de presse, mardi. En voici un résumé en vrac.

La direction de l'équipe a préféré céder Poehling au Rocket plutôt que de risquer de perdre les services d'un vétéran au ballottage comme les attaquants Nate Thompson ou Nick Cousins ou les défenseurs Mike Reilly ou Christian Folin.

« Aujourd'hui, on frappe du bois. Nous avons une équipe en santé, mais ça peut changer vite. Peut-être que dans deux semaines, nous allons chercher des défenseurs. C'est important d'avoir de la profondeur. Si j'avais retranché quelqu'un, que je l'avais soumis au ballottage, il y a toujours une crainte de perdre le joueur. »

L'état de santé du défenseur Noah Juulsen demeure incertain depuis qu'il a quitté l'équipe en raison de maux de tête lors du deuxième jour du camp. Juulsen a rencontré un spécialiste pour obtenir une deuxième opinion. Bergevin n'a pas offert de mise à jour.

« Il n'y a rien qui dit qu'il ne jouera plus au hockey. Il a obtenu une deuxième opinion et il n'y a rien qui dit que, à court terme, il ne reviendrait pas dans la formation. »

Questionné à savoir s'il aimait le niveau de talent au sein de son équipe, Bergevin a noté que ça ne prenait pas que du talent pour avoir du succès.

« Le talent peut seulement t'amener quelque part, il faut être constant, jouer avec effort et en équipe. Ça prend beaucoup de choses. Moi je m'attends à ce qu'on ait un bon début de saison, ce qui est important, qu'on aille dans la même direction que l'an passé. Nous avons beaucoup appris, nous avons encore une jeune équipe. J'espère que ce que nous avons appris en ratant les séries l'an passé va nous amener éventuellement à faire les séries. Encore-là, moi je regarde les 10 premiers matchs, les 20 premiers matchs, et puis on va de l'avant avec ça. »

Jesperi Kotkaniemi n'a pas connu un camp très impressionnant et, comme Ryan Poehling, il n'avait pas besoin de passer au ballottage pour être cédé au Rocket de Laval. Il commencera toutefois la saison dans le même rôle que l'hiver dernier, au centre du troisième trio.

« Toutes les options étaient disponibles. Il n'avait pas besoin de passer au ballottage. Dans l'ensemble, il a eu une bonne saison l'an passé, c'est encore un jeune joueur. J'ai confiance qu'il va avoir un bon début de saison. »

Jonathan Drouin a aussi connu un camp ordinaire. Même s'il est l'attaquant le mieux payé de l'équipe à 5,5 millions $ US par saison, il commencera la saison au sein du troisième trio, à la gauche de Kotkaniemi et Joel Armia.

« Je vais laisser l'argent de côté. Je ne fonctionne pas comme ça. Je comprends ce que vous voulez dire. Un troisième trio... En général, on dit top-9, top-6. Nous formons une équipe qui a besoin de ses quatre trios. Tout le monde doit participer. Si un soir, le trio de Gallagher est meilleur que celui de Domi, ce sera ça. Si un autre soir, le trio de Kotkaniemi est meilleur que celui de Danault, ce sera ça. Je veux des joueurs qui attaquent en vague l'un après l'autre. Tu ne peux pas toujours compter sur les mêmes joueurs. Claude a un équilibre entre ses trios qui vont permettre à chacun de nous aider à tour de rôle. »

Charles Hudon a été retranché par le Canadien lundi. Bergevin espère le voir briller avec le Rocket pour le forcer à prendre des décisions.

« C'est basé sur les performances. On lui a donné une occasion à l'entraînement pour prouver sa valeur, pas seulement ici, mais pour une équipe qui serait intéressée. Il a été mis au ballottage, il y a 30 équipes qui avaient l'occasion de venir le chercher pour absolument rien. C'est un peu un message pour Charles. Il doit arriver à Laval et bien jouer pour premièrement lui permettre un rappel à Montréal ou provoquer un appel d'une autre équipe. C'est une bonne personne avec une bonne attitude. J'ai confiance qu'il va avoir du succès à Laval et après ça, on verra ce qui va se passer avec son avenir. »

Poehling retranché pour mieux être rappelé
Les échos de l'entraînement du CH
Le trio : Poehling à Laval, le choix facile
CoaCH Therrien : Drouin-KK-Armia, trio de joueurs en difficulté