FAITES VOTRE BULLETIN DES JOUEURS
SOMMAIRE

BOSTON - Jeff Petry a marqué un but de haute voltige 15 secondes après le début de la prolongation et le Canadien de Montréal a défait les Bruins de Boston 3-2, lundi.

Max Domi s'est créé de l'espacé pour un tir au centre de la glace. Tuukka Rask l'a stoppé du gant mais Petry a fouetté le disque avec succès du revers, au vol.

« Petry vient d'une famille de baseball, a dit Julien avec le sourire. Il a montré ses talents. On va le prendre comme un circuit. »

Brendan Gallagher et Paul Byron ont été les autres buteurs du Canadien.

Carey Price a bloqué 41 tirs, aidant le Canadien à mériter un troisième gain en quatre matchs. Price a été déjoué par Brad Marchand et David Krejci.

Rask a fait 19 arrêts pour les Bruins, qui n'ont échappé que deux de leurs huit dernières rencontres.

« Les gars ont bien joué contre une équipe qui a beaucoup de succès à domicile, a dit l'entraîneur du Canadien, Claude Julien. On a gardé notre sang-froid et on est sortis de là avec une belle victoire. »

Le Tricolore va rejouer dès mardi soir à la maison, contre les Panthers de la Floride. Ces derniers ont perdu six matches d'affilée.

Le CH va affronter les Blue Jackets à Columbus vendredi et le lendemain, les Flyers de Philadelphie seront de passage au Centre Bell. Ce sera la soirée de la « bobblehead » de Domi. Un prélude au concours d'habiletés du Canadien, dimanche.

Les Bruins amorçaient également une séquence de quatre matches en six soirs, d'ici à la pause du match des étoiles.

C'était le quatrième et dernier match entre les deux formations cette saison. Après un jeu blanc signé Price en octobre, à Boston, les Bruins ont prévalu à Montréal en novembre et en décembre.

Les Bruins ont mis plus de quatre minutes avant d'inscrire un premier tir.

Dans les 10 premières minutes du match, le CH a tenté quelquefois des tirs de loin qu'on espérait voir déviés, sans succès. Une tentative du genre est venue de Jonathan Drouin avec Gallagher s'approchant du filet. L'Albertain allait se reprendre plus tard.

Les Bruins ont pris les devants lors d'une séquence à quatre contre quatre (Jesperi Kotkaniemi, pour avoir fait trébucher, et Zdeno Chara, pour avoir causé de l'obstruction au jeune Finlandais). Du milieu de la glace, Patrice Bergeron a glissé à Marchand qui, du cercle droit, a battu Price au-dessus de l'épaule gauche.

Marchand a touché la cible quatre fois depuis six matches.

Un 2e point qui fait du bien au Canadien

Les hommes de Claude Julien ont toutefois pu aller en première pause avec le score 1-1: à 18:27, Gallagher a fait dévier un tir de la pointe de Petry. Ce tir a été rendu possible grâce à une mise au jeu remportée par Phillip Danault. Gallagher signait un 18e filet, un troisième à ses six dernières rencontres.

Les Bruins ont mis de la pression tôt au deuxième tiers, Krejci et Ryan Donato obtenant de belles occasions, tout près du filet.

Dans la cinquième minute, Drouin et Danault ont filé en deux contre un. Drouin a gardé le disque, mais son tir n'a pas causé trop d'ennuis à Rask.

Vers la fin du deuxième engagement, Kenny Agostino y est allé d'un bon tir au ras de la glace, mais Rask s'était bien déplacé. Quelques instants plus tard, le trio Danault - Gallagher - Drouin a tenu l'adversaire en alerte, sans réussir à modifier le score. Gallagher, notamment, s'est montré hargneux lors d'une charge au filet.

Le Tricolore a pris les devants tard en période médiane avec Victor Mete au cachot, pour avoir accroché. Sur le flanc gauche, Byron a battu de vitesse Patrice Bergeron, déjouant ensuite Rask dans le haut du filet, avec une savante manoeuvre du revers. Il enfilait son 10e but de la saison, son premier depuis le 22 décembre.

Au début du dernier tiers, David Pastrnak et Jake DeBrusk sont passés près de niveler le score mais que ce soit un tir vif ou une touche furtive, leurs essais ont raté de peu. Avec une dizaine de minutes au cadran, c'est un tir de Marchand qui a raté de justesse.

Un match aux allures éliminatoires

Les amateurs au TD Garden étaient aussi sur le bout de leurs sièges avec six minutes à jouer, leurs favoris menaçant fortement. Price a fermé la porte à Matt Grzelcyk et Krejci. C'est finalement à 19:22, à leur 42e tir, que les Bruins ont créé l'impasse: un tir de Krejci au-dessus de l'épaule droite de Price, en avantage numérique. Michael Chaput avait retardé le match en envoyant la rondelle dans les gradins.

Petry a fait la différence avec son but spectaculaire. Le Bleu-Blanc-Rouge compte maintenant 13 victoires à l'étranger - une de plus qu'à la maison.

« Petry a du sang de baseball en lui! »
Le Carey Price des beaux jours
« Le Canadien fera les séries » - Gaston Therrien
Domi doit prendre plus de lancers