MONTRÉAL - Le Canadien de Montréal et les Sénateurs d'Ottawa s'affrontaient pour la quatrième et dernière fois de la saison, dimanche après-midi au Centre Bell. Le plus déçu sera probablement Artturi Lehkonen.

L'attaquant finlandais a inscrit ses troisième et quatrième buts de la saison et il s'est avéré la figure dominante d'un gain de 4-1 du Tricolore.

Avant cette dernière escale de la troupe de Guy Boucher à Montréal, Lehkonen n'avait marqué que lors d'un seul et même match... contre ces mêmes Sénateurs, le 30 octobre à Ottawa.

Ça faisait 24 parties qu'il n'avait pas touché le fond du filet, et les joueurs du Canadien qui se trouvaient dans le vestiaire après la rencontre ont paru aussi soulagés que le principal intéressé.

"Je ne sais pas comment il a passé à travers (sa léthargie). Tous les joueurs sont différents. Nous savions qu'il finirait par marquer. Après son but, on a vu son jeu changer immédiatement. Il se sentait libéré", a commenté Alex Galchenyuk.

Jeff Petry, avec son 8e de la campagne, a également déjoué Mike Condon qui a reçu 35 tirs, dont 20 au deuxième vingt. C'est durant cette période, d'ailleurs, que le Canadien a causé le plus de dégâts en marquant trois fois.

Tomas Plekanec a ajouté son 5e de la saison, tard en troisième. Au passage, il a dépassé le cap des 600 points en carrière, grâce à une mention d'aide sur le deuxième but de Lehkonen.

"C'est un vrai pro. Il se prépare bien, il fait les bonnes choses. Il est fiable. Sa production a diminué un peu, mais son intelligence et son expérience sont encore là", a déclaré Julien, qui a terminé son point de presse avec un "Go Pats!" bien senti.

Mike Hoffman (13e) a été l'unique buteur des Sénateurs, tôt au deuxième vingt, aux dépens de Carey Price, qui a réalisé 25 arrêts.

Les joueurs du Canadien profiteront d'une journée de congé lundi et reprendront l'entraînement mardi matin en prévision d'une visite à Philadelphie, face aux Flyers, jeudi.

Des visites au cachot coûteuses

Après une première période somnifère de part et d'autre, les hommes de Claude Julien ont mal amorcé le deuxième vingt quand Hoffman a profité d'une mauvaise passe de David Schlemko pour déjouer Price à 2:05.

Mais le match allait prendre une tout autre allure lorsque les Sénateurs ont écopé de pénalités consécutives à compter de la sixième minute de jeu de l'engagement.

Tout a bien fonctionné pour le Tricolore

Et 24 heures après avoir réussi trois buts en avantage numérique contre les Ducks d'Anaheim, le Canadien en a obtenu deux autres, ceux-là en seulement 98 secondes.

Petry a d'abord inscrit son troisième but en deux matchs, et son quatrième à ses cinq dernières sorties, grâce à un puissant tir de la pointe droite sur lequel Condon n'a eu aucune chance.

Ce but est venu seulement dix secondes après le début d'une supériorité de deux hommes. Mark Borowiecki avait d'abord été pris en défaut pour avoir accroché, puis Erik Karlsson a écopé une double mineure pour bâton élevé à l'endroit de Jonathan Drouin, seulement 44 secondes plus tard.

Les hommes de Claude Julien ont su exploiter la première punition à Karlsson quand Lehkonen a mis fin à son éprouvante léthargie, grâce à un tir de courte distance où Condon n'a pas nécessairement bien paru.

ContentId(3.1262578):Canadiens : L'efficacité du jeu de puissance
bellmedia_rds.AxisVideo

Lorsqu'il a marqué ce but, Lehkonen n'a pu s'empêcher de secouer le poing en guise de satisfaction et de soulagement, même s'il lui a fallu une ou deux secondes avant de réagir.

« Je n'étais pas certain, en fait, que la rondelle avait pénétré dans le filet, a raconté Lehkonen. Quand j'ai entendu le timbre sonore après le but, j'ai ressenti un grand soulagement, comme si un poids énorme était tombé de mes épaules. »

À compter de ces deux punitions successives, le Canadien a totalement dominé le jeu, récoltant 12 des 15 tirs suivants en deuxième. L'un d'eux s'est retrouvé derrière Condon, celui de Lehkonen, grâce à une passe savante du revers de Plekanec qui méritait ainsi le 600e point de sa carrière.

Plekanec a mis la rencontre hors de portée profitant d'une bourde défensive de Thomas Chabot avec un peu plus de trois minutes à jouer au temps réglementaire.

Échos de vestiaire

Claude Julien, sur la performance générale de son équipe:

« Ç'a été un bon match cet après-midi, a analysé Claude Julien. On a fait beaucoup de bonnes choses. Une fois qu'on a pris l'avance, on l'a bien gérée. En troisième période, on ne leur a pas donné beaucoup, mais on a quand même gardé le pied sur l'accélérateur. On a joué un 60 minutes assez complet. »

Tomas Plekanec, au sujet du fait qu'il a atteint le plateau des 600 points en carrière:

« Je ne suis pas très porté par les statistiques, mais il n'y a pas de doute que c'est une bonne sensation. Je dois remercier tous mes coéquipiers de trios qui m'ont aidé à atteindre ce chiffre. Il n'y a pas de doute que c'est très agréable. »

Guy Boucher, au sujet de la deuxième période:

« C'est là que le match s'est joué. À la suite de nos punitions, ils ont pris vie, ils ont marqué à cinq contre trois puis un autre. C'est comme ça qu'ils ont pris leur élan. Mais je n'ai pas aimé le but qu'on a donné en fin de deuxième. On leur a donné la rondelle et nous sommes demeurés prisonniers dans notre territoire. »

Les commentaires de Plekanec et Lehkonen
ContentId(3.1262586):Canadiens : « On a gardé le pied sur la pédale à gaz! » - Claude Julien
bellmedia_rds.AxisVideo
« Ça serait bien toujours jouer contre les Sens »
ContentId(3.1262569):Canadiens : Tomas Plekanec complète un bon match!
bellmedia_rds.AxisVideo
ContentId(3.1262555):Canadiens : Artturi Lehkonen offre le 600e point à Plekanec!
bellmedia_rds.AxisVideo
ContentId(3.1262552):Canadiens : Jonathan Drouin en prend plusieurs pour l'équipe!
bellmedia_rds.AxisVideo
ContentId(3.1262550):Canadiens : Jeff Petry continue sa belle fin de semaine!
bellmedia_rds.AxisVideo
ContentId(3.1262549):LNH : Mike Hoffman profite du revirement du Canadien
bellmedia_rds.AxisVideo