Mark Stone a marqué en avantage numérique avec 1,8 seconde au cadran et le Canada a gagné 6-5 contre la Slovaquie, au championnat du monde de hockey.

Stone a saisi une passe du défenseur Thomas Chabot avant d'inscrire son premier but du tournoi, dans un match où le Canada a deux fois comblé un déficit de deux buts.

Mark Stone tranche à la dernière seconde

Malgré la perte de John Tavares, blessé, l'attaque canadienne va bien depuis deux matches. Le pays s'est imposé 8-0 contre la Grande-Bretagne dimanche.

Anthony Mantha et Shea Theodore ont chacun fourni un but et une aide pour le Canada, tandis que Jonathan Marchessault, Anthony Cirelli et Troy Stecher ont également marqué. Kyle Turris, Damon Severson et Chabot ont été complices de deux filets chacun.

« Nous avons comblé deux retards de deux buts, a dit l'entraîneur de l'unifolié, Alain Vigneault. Trois des buts adverses ont bifurqué contre nos joueurs. Nous avons simplement continué de travailler, et nous sommes allés chercher le gros but en supériorité, à la toute fin.

« Nous avons trouvé le moyen de gagner. Nous avions le sentiment que c'était un match important, vu l'hostilité de la foule. Les deux équipes ont joué avec beaucoup d'émotion mais ce qui compte, c'est de trouver une façon de l'emporter. »

Matus Sukel et Adam Liska ont réussi des doublés pour la Slovaquie. Ladislav Nagy a également marqué pour les hôtes, qui ont mené 2-0 et 4-2.

Matt Murray a effectué 26 arrêts, tandis que Marek Ciliak et Patrik Rybar ont totalisé 22 arrêts dans une cause perdante.

Le Canada s'est hissé à la troisième place du groupe A avec six points (deux victoires et un revers).

La Finlande, qui s'est inclinée 3-2 aux Etats-Unis lundi, mène avec sept points. L'Allemagne est deuxième avec six points, ayant remporté ses deux matches, à ce point-ci.

Le prochain match du Canada aura lieu jeudi, contre la France.

Sukel et Liska ont marqué à un peu plus d'une minute d'intervalle, mais le Canada a répondu avant la fin du premier tiers, avec les buts de Mantha et Theodore. Mantha, qui a contribué au but de Theodore, en est à trois buts et quatre passes, en trois matches.

Nagy et Liska ont fait 4-2, mais un but en avantage numérique de Marchessault a réduit l'avance, puis le Canada a bénéficié des buts de Cirelli et Stecher, ce qui a montré la sortie à Rybar.

Sukel a créé l'impasse à mi-chemin au troisième vingt, mais Stone a eu le dernier mot.

« Ils avaient eu de gros débuts de matches contre la Finlande et les États-Unis, a dit Stone. Il fallait juste maintenir notre style de jeu. Nous savons que nous avons une bonne équipe et que les occasions seront là. Il fallait simplement s'assurer de capitaliser. »

Rien de trop convaincant pour le Canada
Rififi en Slovaquie
La Slovaquie marque le premier but
Déjà 2-0 Slovaquie!
Mantha inscrit le Canada au tableau

 

Theodore remet les pendules à l'heure
La Slovaquie reprend les commandes

 

Marchessault réduit l'écart
De nouveau l'égalité grâce à Cirelli
De nouveau l'égalité grâce à Cirelli
Stecher accepte le cadeau du gardien
Sukel récidive pour l'égalité