Le Canada a défait la Finlande 4 à 1 pour se qualifier pour la finale de la Coupe-Hlinka-Gretzky. Ethan Gauthier, Callum Ritchie, Matthew Wood et Denver Barkey ont touché la cible.

Avec deux jeux blancs à son actif, Scott Ratzlaff a de nouveau défendu la cage du Canada. Il a perdu son jeu blanc avec 17,6 secondes à faire en troisième période et a réalisé 23 arrêts. Le Canada n’a pas accordé de buts pendant près de 170 minutes.

Ratzlaff a eu à se signaler en fin de première. Lors d’un avantage numérique des Finlandais, le jeune gardien a effectué trois arrêts importants pour permettre au Canada de demeurer parfait à court d’un homme.

Les arrêts de Ratzlaff ont rapporté quelques instants plus tard. Gauthier a inscrit son cinquième but du tournoi à l’aide d’une belle pièce de jeu devant le filet avec seulement 16 secondes à faire. Le Canada a ouvert la marque pour la quatrième fois en autant de matchs.

Ritchie connait un tournoi formidable avec huit points en trois rencontres. Ritchie en a ajouté un neuvième et doublé l’avance des siens grâce à un but chanceux en période médiane. Son tir a raté la cible, pour ensuite revenir frapper le gardien Eemil Vinni derrière la jambière.

Après avoir facilement vaincu la Finlande 6-0 dans un match préparatoire, les Finlandais ont été beaucoup plus coriaces et donnaient une bonne imposition au Canada après 40 minutes de jeu.

La domination canadienne est toutefois revenue en l’espace de quelques secondes en troisième période. Wood et Barkey ont marqué en l’espace de 19 secondes pour donner quatre buts d’avance à l’Unifolié.

Avec quelques secondes et des poussières à faire au troisième vingt, la Finlande a frappé. Arttu Alasiurua a privé Ratzlaff d'un troisième jeu blanc consécutif. 

Le Canada affrontera la Suède en grande finale. Les Suédois sont venus à bout de la Tchéquie par la marque de 6 à 2. Le Canada a eu raison de la Suède 4 à 0 lors du dernier match préliminaire des deux équipes mercredi.

L'équipe canadienne est en quête d'un premier sacre à ce tournoi depuis 2018. 

Ethan Gauthier se moque de la défense finlandaise
Rebond chanceux qui double l'avance du Canada
Deux buts en 19 secondes qui assoment la Finlande