Cole Caufield jouera une autre saison dans la NCAA. L’entraîneur-chef des Badgers du Wisconsin Tony Granato est bien heureux de compter sur l’espoir du Canadien de Montréal pour une deuxième campagne.

« Je suis excité de le revoir parmi nous, a déclaré Granato en entrevue avec RDS mercredi. Il a eu une excellente année, il a été parmi les meilleurs pointeurs de la division du Big Ten. Il a été très, très productif. C’était une belle année de développement. Il se rapproche de la LNH, mais revenir ici va lui permettre de solidifier son jeu et de s’améliorer afin d’être mieux préparé pour la prochaine étape. »

Le 15e choix au total lors du repêchage de 2019 a été le meneur de son équipe au niveau des points lors de sa saison recrue et deuxième au total dans son association, avec une récolte de 19 buts et 17 passes. Granato reconnaît son talent naturel de marqueur et surtout sa vision du jeu.

« Il a des aptitudes de marqueur que d’autres n’ont pas, mais il y a toujours des choses à améliorer chez tous les joueurs, dit l'ancien des Rangers, des Kings et des Sharks. Caufield est prêt à remplir le filet dans la LNH, mais il doit continuer de se développer. Il faut qu'il s'adapte à un plus long calendrier dans l’optique de jouer éventuellement 82 matchs dans la LNH. Il pourra profiter de cette année pour gagner en maturité et se développer physiquement, pour être un peu plus lourd, plus fort, plus rapide. Ajouter des atouts à son répertoire va l'aider à long terme. »

Selon Granato, le calendrier moins chargé de la NCAA, qui est de 40 matchs, n’est pas du tout un aspect négatif.

« Même s’il y a moins de matchs, on peut pratiquer quatre fois par semaine et s’entraîner plus souvent. On a un excellent responsable du conditionnement physique ici qui travaille avec des joueurs de la LNH ainsi qu’avec nos propres joueurs tout l’été également. Cole est un travaillant, un gars très compétitif et très motivé à se tailler une place à Montréal dans le futur. Il veut s’assurer d’avoir un gros impact à son arrivée là-bas. »

Avec la pandémie du coronavirus qui chamboule les habitudes de vie tout le monde, les joueurs des Badgers sont confinés chez eux présentement.

« On dit à nos joueurs de prendre des mesures de précaution, d’être patients jusqu’à ce que tout revienne en ordre. Le plus important est de rester avec les gens qu’on aime et de s’entraider pour passer à travers. À cette période de l’année, nos joueurs commenceraient leur entraînement printanier. Ils seraient au gym et sur la glace. Mais maintenant, tout est sur pause. Ils peuvent faire d’autres choses de façon individuelle », conclut Granato.

Un premier cas dans la LNH