Passer au contenu principal

RÉSULTATS

Deux points de Jack Hughes à son retour, mais les Rangers ne savent plus perdre

Jack Hughes - Getty
Publié
Mise à jour

Jack Hughes a marqué un but et obtenu une mention d'aide à son retour au jeu, samedi, mais son brio n'a pas été suffisant pour les Devils du New Jersey, qui se sont inclinés 5-3 aux mains des Rangers de New York.

Artemi Panarin et Jimmy Vesey ont réalisé des doublés et Vincent Trocheck a amassé trois aides pour les Rangers, qui ont renversé les Devils avec trois buts sans riposte en troisième et gagnent un quatrième match de suite. Ils n'ont pas perdu en temps réglementaire à leurs 11 derniers matchs (10-0-1).

Hughes, qui était le meilleur marqueur de la LNH au moment de sa blessure, avait raté les cinq derniers matchs des Devils, qui s'inclinent pour la cinquième fois en sept rencontres. Hughes était ennuyé par une blessure au haut du corps.

Panarin a ouvert la marque avec son neuvième but de la saison à 8:37 de la première période et Hughes a répliqué avec son sixième moins d'une minute plus tard. Hughes a simplement dirigé une rondelle au filet et la rondelle a glissé tranquillement entre les jambières d'Igor Shesterkin.

Les deux équipes ont échangé deux autres buts avant la fin de la période initiale alors que Vesey a inscrit son deuxième de la saison et qu'Ondrej Palat a répliqué en marquant enfin son premier de la saison.

Erik Haula a offert une avance aux Devils sur une passe de Hughes après 1:17 de jeu en troisième.

C'est alors que les Rangers ont ouvert la machine. Panarin a créé l'égalité avec son 10e en milieu de période et Vesey a récidivé avec le but qui a fait la différence avec 2:49 à jouer. Blake Wheeler a complété la marque dans un filet désert avec son deuxième de la saison.

Shesterkin et son vis-à-vis Vitek Vanecek ont tous les deux effectué 30 arrêts.

Un match mémorable pour Lapierre

Hendrix Lapierre a connu le plus beau match de sa jeune carrière, inscrivant un but en plus d'obtenir deux aides, pavant la voie vers un gain de 4 à 3 des Capitals de Washington sur les Blue Jackets de Columbus.

Après un début de saison misérable, les Caps jouent de l'excellent hockey par les temps qui courent, comme en témoigne leur série de quatre victoires, et leur bilan de 9-4-2 après 15 matchs.

Lapierre, 21 ans, a réussi son deuxième but dans la LNH, plus de deux ans après qu'il eut ouvert son compteur, en octobre 2021.

Il s'est amené hors l'aile et son tir du revers s'est faufilé sous le bras d'Elvis Merzlikins avant de terminer sa course dans le haut du filet.

Dans le cas des Jackets, c'était un dixième revers en temps réglementaire à leur 18e match (4-10-4). La troupe de Pascal Vincent a perdu trois matchs de suite en temps réglementaire, et ne compte qu'un gain à ses onze dernières sorties.

Alex Ovechkin s'est invité à la fête, alors que la légende russe a enfilé son cinquième but de la campagne, et 827e de sa prolifique carrière.

Il manque désormais 67 buts au no 8 de Washington pour rejoindre Wayne Gretzky au sommet de la hiérarchie.

Sonny  Milano et Aliaksei Protas ont aussi noirci la feuille de pointage pour la troupe de Spencer Carbery.

Ivan Provorov a réussi son premier de la saison pour Columbus, tandis que Johnny Gaudreau en a ajouté un deuxième à sa fiche.

Gaudreau, qui déçoit en ce début de calendrier, a été jumelé à Patrik Laine et Mathieu Olivier pour ce match.

Justin Danforth a déjoué Charlie Lindgren à 15:48 du dernier tiers. La formation de l'Ohio a tiré 36 fois sur la cage des Caps.

En revanche, Merzlikins a cédé quatre fois sur 26 lancers.

Les Oilers perdent pour la 1re fois de l'ère Knoblauch

Nikita Kucherov a inscrit deux buts et en a préparé un autre, menant le Lightning de Tampa Bay vers une remontée et un gain de 6 à 4 face aux Oilers d'Edmonton, samedi.

Le Lightning (8-6-4) a fait fi d'un début de rencontre pour le moins laborieux durant lequel il a accordé deux buts durant les premières 8:31 de l'affrontement.

Avec 13 buts et 14 mentions d'aide à sa fiche pour 27 points après 17 matchs, Kucherov a temporairement rejoint un trio de joueurs des Canucks de Vancouver - Quinn Hughes, Elias Pettersson et J.T. Miller - au sommet de la colonne des pointeurs de la LNH.

C'est le premier revers des Oilers (5-10-1) sous la gouverne de l'entraîneur-chef Kris Knoblauch, qui a succédé à Jay Woodcroft dimanche dernier.

Edmonton avait remporté ses trois dernières rencontres, dont la dernière il y a une semaine, soit celle précédant l'annonce du congédiement de Woodcroft.

Même s'il a alloué quatre buts et 43 tirs sur la cage de Jonas Johansson, le Lightning a été en mesure de menotter Connor McDavid et Leon Draisaitl, tous les deux écartés de la feuille de pointage.

Stuart Skinner a cédé cinq fois sur 22 lancers. Johansson s'est quant à lui bien repris après avoir mal paru devant Derek Ryan, buteur en infériorité numérique dès la quatrième minute de jeu.

Ryan a réussi un doublé, tandis que James Hamblin a enfilé son premier but dans le circuit Bettman à sa 16e partie. et que le défenseur Evan Bouchard a ajouté un quatrième filet à sa récolte. 

Kucherov et son compatriote Mikhail Sergachev, également auteur d'une performance de trois points, ont ensuite aidé Tampa à se replacer dans le match.

Bouchard espérait avoir placé les visiteurs aux commandes pour de bon lorsqu'il trompé la vigilance de Johansson en situation de quatre contre quatre, à 8:04 du dernier tiers.

La réplique des hommes de Jon Cooper est toutefois venue vite, gracieuseté d'une superbe échange entre Brayden Point et Kucherov menant à un tir sur réception parfait du capitaine Steven Stamkos, 1:24 après le but de Bouchard.

L'éventuel but victorieux est venu d'un employé de soutien du Lightning, alors que Luke Glendening a fait dévier un tir derrière Skinner, 39 secondes après le filet égalisateur de Stamkos.

Edmonton a menacé dans les deux dernières minutes de jeu, mais Sergachev a mis fin au suspense en marquant dans une cage déserte à 19:05.

Les Stars prennent 3 buts d'avance, puis s'écroulent

Dominé 3-0 après 22 minutes de jeu, l'Avalanche du Colorado a complètement renversé les Stars de Dallas pour l'emporter 6 à 3.

La formation de Denver a enfilé quatre buts en troisième période sans en allouer un seul, mettant fin à la série victorieuse de quatre matchs des Stars (11-4-1).

Pour sa part, le Colorado (11-5-0) a gagné trois matchs de suite.

La troupe dirigée par Jared Bednar n'avait pas comblé un retard de trois buts pour l'emporter depuis février 2019, face aux Oilers d'Edmonton.

Valeri Nichushkin, Mikko Rantanen et Ross Colton ont chacun contribué à la hauteur d'un but et une aide, tandis que Cale Makar a fourni trois mentions d'aide, dont sa 20e de la campagne.

Alexandar Georgiev a quant à lui réalisé 25 arrêts pour mériter la victoire.

Ce qui s'annonçait comme une soirée de travail tranquille a changé drastiquement pour Jake Oettinger à compter du deuxième engagement.

Le gardien des Stars a finalement concédé cinq buts sur 37 lancers.

Colton a déposé la rondelle dans un filet désert à 19:30 pour mettre le match officiellement hors de la portée des Texans.

Ce sont les vétérans qui avaient réussi à procurer aux Stars leur avance de trois buts, après les 4e et 5e de la saison de Tyler Seguin, ainsi que le 7e de Joe Pavelski.

Vancouver battu pour la 1re fois à la régulière à domicile

Le Kraken de Seattle a marqué deux fois en début de troisième période, avant de tenir pour bon pour l'emporter 4 à 3 sur les Canucks de Vancouver.

Après 13 points sur une possibilité de 14 devant leurs partisans lors de ses sept premiers matchs locaux, les Canucks (12-5-1) encaissaient un premier revers en temps réglementaire au Rogers Arena.

Yanni Gourde et Matty Beniers ont touché la cible à 2:19 d'intervalle pour amorcer le dernier tiers en force, et l'avance de deux buts a perduré jusqu'à ce que Nils Hoglander touche la cible à 19:49.

Étonnamment, les Canucks ont réussi à se donner une ultime chance inespérée de créer l'égalité lorsque Hoglander a pu décocher un dernier bon tir sur la cage de Philipp Grubauer.

Le Kraken (7-8-4) s'est rapproché de la barre des ,500 avec un deuxième gain d'affilée.

Outre Gourde et Beniers, Jamie Oleksiak et Jordan Eberle ont également marqué aux dépens de Thatcher Demko, qui a fait face à 26 lancers.

J.T. Miller et Quinn Hughes ont marqué les deux autres buts de Vancouver. Les deux coéquipiers se partagent le premier rang des pointeurs de la LNH, à 28 points, un de mieux que Nikita Kucherov.

Connor prend la tête pour les buts

Kyle Connor continue de s'amuser aux dépens des gardiens adverses alors que les Jets de Winnipeg ont vaincu les Coyotes de l'Arizona 5 à 2. 

L'attaquant des Jets a inscrit son 14e but de la saison pour porter la marque à 3-2 Winnipeg en deuxième période. Il menait à ce moment la LNH au chapitre des buts. Il a ajouté une mention d'aide sur le filet de Josh Morrissey en troisième période. 

Le défenseur a aussi amassé une mention d'aide dans la victoire pour porter son total à 200 depuis le début de sa carrière. Mark Scheifele, Vladislav Namestnikov et Mason Appleton ont été les autres joueurs à avoir déjoué Karel Vejmelka. Ce dernier a repoussé 21 rondelles. 

La soirée de travail de son opposant, Laurent Brossoit, a été bien moins occupée. Le gardien des Jets n'a fait face qu'à 18 lancers. Mattias Maccelli et Matt Dumba ont fait scintiller la lumière rouge pour les Coyotes. 

Les Blues lessivés par les Kings

Quinton Byfield et Blake Lizotte ont marqué à l'intérieur des trois premières minutes du match, et les Kings de Los Angeles n'ont jamais été inquiétés par les Blues de St. Louis, l'emportant 5 à 1.

Adrian Kempe, en échappée lors d'une infériorité numérique, et Pierre-Luc Dubois ont ajouté leur grain de sel à une première période de domination totale, déjouant à leur tour Jordan Binnington pour porter le compte 4 à 0 après 20 minutes de jeu.

En fin de deuxième période, Kevin Fiala a procuré un coussin supplémentaire aux Kings (10-3-3), qui affichent un bilan modeste de 3-3-3 à la maison, mais de 7-0-0 sur la route.

Cam Talbot, auteur de 29 arrêts, est passé à quelques minutes de signer le 30e blanchissage de sa carrière, lui qui s'est amené à L.A. après une campagne passée dans l'uniforme des Sénateurs d'Ottawa.

Jake Neighbours a enfilé le seul but des visiteurs, avec 3:53 à écouler en troisième. La formation de Craig Berube affiche maintenant un bilan de 8-7-1.

Fin de la glissade des Islanders

Oliver Wahlstrom a touché la cible lors de la quatrième ronde de tirs de barrage, et les Islanders de New York ont arraché le deuxième point aux Flames de Calgary, l'emportant 5 à 4.

Les Isles ont laissé filer des avances de 3-1 et 4-3 avant que Wahlstrom ne leur procure une victoire qui se faisait attendre, après une séquence de sept matchs sans victoire (0-4-3) remontant au 4 novembre.

Hudson Fasching, Kyle Palmieri, Mathew Barzal et Brock Nelson ont marqué aux dépens de Jacob Markstrom en temps réglementaire.

La réplique des Flames, qui ont tiré à 39 reprises sur la cage d'Ilya Sorokin, est venue de Martin Pospisil, Blake Coleman, MacKenzie Weegar et Yegor Sharangovich.

Les New-Yorkais disposeront de quelques journées de congé après ce qui était le dernier match d'un périple dans l'Ouest canadien, avec un détour par Seattle.

Ils reprendront l'action mercredi à domicile, face aux Flyers de Philadelphie.

À l'inverse, Calgary (6-8-3) jouera sur les patinoires adverses quatre fois à compter de lundi.

La troupe dirigée par Ryan Huska affrontera le Kraken, puis prendra la direction de Nashville, Dallas et Denver.