Une année « étrange » pour Justin Robidas

Justin Robidas Justin Robidas - Crédit : Jonathan Roy