Passer au contenu principal

Taylor Heise est la première joueuse sélectionnée au repêchage de la LPHF

Publié
Mise à jour

MONTRÉAL - La concession montréalaise de la Ligue professionnelle de hockey féminin (LPHF) a poursuivi la construction de sa première formation en vue de la saison inaugurale du circuit en sélectionnant la défenseuse canadienne Erin Ambrose avec le sixième choix du tout premier repêchage de la ligue, qui a eu lieu lundi après-midi.

Ambrose, de Keswick, en Ontario, a représenté le pays aux Jeux olympiques de 2022 à Pékin, après avoir disputé trois saisons dans la Ligue canadienne de hockey féminin, dont deux à Montréal. L'an dernier, elle portait les couleurs de l'équipe Sonnet dans la ligue de l'Association des joueuses professionnelles de hockey.

« Montréal a été le point tournant de ma vie, à la fois comme hockeyeuse, mais aussi comme personne », a déclaré Ambrose, absolument ravie de retrouver la métropole québécoise quelques minutes après avoir été sélectionnée.

« J'éprouve beaucoup de gratitude envers cette ville. Je dois beaucoup à plusieurs personnes qui s'y trouvent, dont Mme Sauvageau, DG Sauvageau, je devrais dire. D'avoir l'occasion d'y retourner pour jouer au hockey professionnel est une belle façon de boucler la boucle pour moi », a ajouté la patineuse de 29 ans.

Danièle Sauvageau, la directrice générale de la formation montréalaise, détenait le dernier rang du premier tour de ce repêchage historique, tenu à Toronto. Comme les 15 rondes du repêchage ont été menées avec une formule en serpentin, elle détenait également le tout premier choix du deuxième tour. Elle a alors sélectionné l'attaquante canadienne Kristin O'Neill, issue du programme de l'Université Cornell.

« Je suis super excitée d'aller à Montréal. Les joueuses qui font partie de cette organisation jusqu'à maintenant sont soit des idoles, soit des coéquipières que j'apprécie vraiment », a déclaré O'Neill, 25 ans, qui s'est entraînée sous la gouverne de Sauvageau au Centre 21.02 après avoir terminé son stage à Cornell.

Utilisée surtout au sein d'un quatrième trio avec l'équipe nationale, O'Neill espère que son passage à Montréal va lui permettre de se tailler une place plus importante sur la scène internationale.

« Je vais jouer le rôle qu'on me demandera de jouer, mais j'espère pouvoir bénéficier des habiletés incroyables de mes coéquipières afin d'en apprendre le plus possible », a dit O'Neill.

Sauvageau avait déjà établi les fondations de sa formation en signant la joueuse de centre Marie-Philip Poulin, l'attaquante Laura Stacey et la gardienne Ann-Renée Desbiens sur le marché des joueuses autonomes, il y a une dizaine de jours. Sauvageau a ensuite embauché Kori Cheverie comme entraîneuse-cheffe.

La ligue de six équipes doit lancer ses activités en janvier prochain pour un calendrier de 24 rencontres. Toronto, Ottawa, Boston, New York et le Minnesota ont obtenu les autres concessions.

Heise marque l'histoire

La joueuse de centre américaine Taylor Heise a marqué l'histoire en devenant la toute première joueuse repêchée par la formation du Minnesota. Heise est native du même État américain et a passé cinq ans au sein du programme de hockey de l'Université du Minnesota.

Toronto a jeté son dévolu sur la défenseuse manitobaine Jocelyne Larocque, une vétérane de l'équipe nationale du Canada qui a évolué au sein de l'équipe Adidas de l'Association des joueuses professionnelles de hockey la saison dernière.

Au troisième rang, Boston a choisi la première Européenne en Alina Müller. La Suissesse évolue au centre et est issue du programme de l'Université Northeastern. Elle a également joué pour les Lions de Zurich de la Ligue nationale féminine A et représenté la Suisse lors des trois derniers Jeux olympiques.

La formation de New York a sélectionné la défenseuse canadienne Ella Shelton. Issue de l'Université Clarkson, elle a notamment représenté le Canada aux JO de Pékin.

Tout juste avant que Sauvegeau ne repêche une première joueuse, Ottawa a choisi la défenseuse américaine Savannah Harmon.

Elle aussi issue de l'Université Clarkson, et elle a représenté les États-Unis aux Olympiques de Pékin. Harmon évoluait l'an dernier au sein de la ligue mise sur pied par l'Association des joueuses professionnelles.

Giguère la première Québécoise

Il a fallu attendre jusqu'au cinquième tour pour voir une première Québécoise repêchée dans le nouveau circuit.

Avec la 28e sélection, la formation de New York a ajouté Élizabeth Giguère, la première de sept représentantes de la Belle Province choisies lundi.

Âgée de 26 ans, la patineuse originaire de Québec a disputé cinq saisons avec le programme de l'Université Clarkson. Elle a ensuite passé trois saisons avec le Pride de Boston, de la défunte Première Fédération de hockey.

Elle a été rejointe quatre tours plus tard par Jade Downie-Landry, une joueuse de centre de St-Jean-sur-Richelieu également sélectionnée par New York.

La formation montréalaise a ensuite repêché coup sur coup deux Québécoises, à la fin de la neuvième ronde et au début de la 10e: l'attaquante Gabrielle David et la défenseuse Maude Poulin-Labelle. Elle ajoutera l'expérimentée attaquante Ann-Sophie Bettez au 14e tour.

New York a ajouté une troisième Québécoise à sa formation au 15e tour, l'attaquante Alexandra Labelle, immédiatement suivie au 89e rang par Audrey-Ann Veillette, repêchée par Ottawa.

La liste des joueuses repêchées par l'équipe de Montréal (jusqu'au 12e tour de 15):

Tour (sélection) - Joueuse, position (Pays)

1 (6) - Erin Ambrose, défenseuse (Canada)

2 (7) - Kristin O'Neill, attaquante (Canada)

3 (18) - Maureen Murphy, attaquante (États-Unis)

4 (19) - Dominika Laskova, défenseuse (République tchèque)

5 (30) - Kati Tabin, défenseuses (Canada)

6 (31) - Kennedy Marchment, attaquante (Canada)

7 (42) - Tereza Vanisova, attaquante (République tchèque)

8 (43) - Madison Bizal, défenseuse (États-Unis)

9 (54) - Gabrielle David, attaquante (Canada)

10 (55) - Maude Poulin-Labelle, attaquante (Canada)

11 (66) - Jillian Dempsey, attaquante (États-Unis)

12 (67) - Claire Dalton, attaquante (Canada)

13 (78) Elaine Chuli, gardienne (Canada)

14 (79) Ann-Sophie Bettez, attaquante (Canada)

15 (90) Lina Ljungblom, attaquante (Suède)