Passer au contenu principal

Les Sénateurs complètent leur balayage en Suède

Publié
Mise à jour

STOCKHOLM - Josh Norris a inscrit le seul but de la séance de tirs de barrage et les Sénateurs d'Ottawa ont battu le Wild du Minnesota 2-1, samedi, dans un match disputé à Stockholm, en Suède, dans le cadre de la Série globale.

Les Sénateurs signent une troisième victoire de suite. Les Sénateurs ont signé des victoires en temps supplémentaires lors de leurs deux rencontres dans le cadre de leur voyage en Suède. Ils s'étaient imposés 5-4 face aux Red Wings de Detroit, jeudi.

Erik Brannstrom, natif d'Eksjo en Suède, a inscrit le seul but des Sénateurs en temps réglementaire en créant l'égalité après 3:22 de jeu en troisième période. Il s'agit de son premier but de la saison.

Marco Rossi avait ouvert la marque pour le Wild en première avec son sixième de la saison.

Il s'agissait d'un duel de gardiens suédois entre Anton Forsberg, qui a effectué repoussé 24 tirs pour les Sens, et Filip Gustavsson, auteur de 30 arrêts pour le Wild.

« Nous sommes dans une position où nous devons gagner tous les matchs actuellement pour nous remettre sur les rails, et ce fut un bon voyage pour rassembler le groupe », a estimé Forsberg.

« Je pense que nous avons bien fait les choses en nous réunissant pour des repas d'équipe et autres activités du genre. Les gars ont eu du plaisir et bien sûr, avec une récolte de quatre points, ça ne pouvait être mieux. »

Les Sénateurs sont en congé jusqu'à vendredi prochain, alors qu'ils accueilleront les Islanders de New York pour leur retour au Canada.

Pour les Sens, il s'agissait d'un troisième périple en Suède. En 2017, la formation canadienne avait remporté les honneurs de ses deux matchs contre l'Avalanche du Colorado. En 2008, les Sénateurs avaient gagné une partie et perdu l'autre contre les Penguins de Pittsburgh.

Les Sénateurs rentreront au pays avec quatre points de plus au classement, un objectif que l'équipe s'était fixé pour faire tourner le vent en sa faveur. Ils avaient perdu six de leurs neuf matchs précédents et avaient glissé au dernier rang du classement de la section Atlantique.

« C'est de la façon dont nous devons jouer, lorsque nous n'avons pas la rondelle, pour nous donner une chance chaque soir », a mentionné l'entraîneur-chef des Sénateurs, D.J. Smith.

« Notre jeu en territoire défensif a été meilleur que ce qu'il ne l'avait été. En zone neutre, nous avons bien sorti la rondelle, nous avons fait beaucoup de bonnes choses. Nous avons fini par gagner le match, mais même si nous avions perdu, je serais ici à dire la même chose. En tant que groupe, j'ai trouvé que nous étions plus unis et nous avons eu l'air beaucoup plus structuré aujourd'hui. »

La mise au jeu protocolaire a été faite par le membre du Temple de la renommée Daniel Alfredsson.

Le Wild, qui encaisse un quatrième revers de suite, complétera son séjour en Europe avec un duel face aux Maple Leafs de Toronto, dimanche. Ce sera le dernier match de la Série globale de la LNH.

« Nous n'avons pas obtenu le résultat (espéré), ce qui est décevant, mais le processus est correct », a analysé l'entraîneur-chef du Wild, Dean Evason.

« Il s'agit simplement de continuer à jouer de cette façon match après match et de croire que le processus va vous permettre d'avoir du succès. »

L'attaquant du Wild Frédérick Gaudreau était à l'écart, blessé au haut du corps.