JEONGSEON, République de Corée -  Marcel Hirscher a remporté le combiné alpin aux Jeux de Pyeongchang, obtenant finalememt sa médaille d'or olympique.

L'Autrichien de 28 ans, l'un des meilleurs skieurs de l'histoire, a démontré sa supériorité dans la manche de slalom de l'épreuve pour combler son retard après avoir obtenu la 12e place dans la descente plus tôt dans la journée.

Hirscher, sextuple champion du classement général de la Coupe du monde, a fait fi d'un violent vent latéral pour inscrire le meilleur chrono lors du slalom.

Son chrono combiné de deux minutes 6,52 secondes lui a permis de devancer le Français Alexis Pinturault de 0,23 seconde. Un autre Français, Victor Muffat-Jeandet, a obtenu la médaille de bronze, 1,02 seconde derrière Hirscher.

Le Torontois James Crawford s'est révélé le meilleur Canadien avec une 20e place, à 4,25 secondes du vainqueur. Broderick Thompson, de Whistler, a pris le 23e échelon. Le Britanno-Colombien Benjamin Thomsen n'a pas pris le départ de la manche de slalom après s'être classé 26e de la descente. Manuel Osborne-Paradis, la tête d'affiche de l'équipe canadienne en l'absence d'Erik Guay blessé, n'a pas été en mesure de terminer la descente à la suite d'une faute au tout début du parcours.

Hirscher a franchi l'arrivée et il a brièvement levé les bras. Il a ensuite skié directement vers l'aire d'arrivée pour attendre le départ de Pinturault, deux minutes plus tard.

L'Allemand Thomas Dressen, le plus rapide de la manche de descente, a finalement glissé à la neuvième position, concédant un retard de 2,44 secondes à Hirscher. Le Norvégien Aksel Lund Svindal ne s'est même pas donné la peine de disputer le slalom après avoir pourtant terminé deuxième de la descente.

Hirscher totalise six titres au classement général de la Coupe du monde, un record, et quatre médailles d'or aux championnats du monde, dont le combiné en 2015. Ses 55 victoires en Coupe du monde lui permettent d'occuper le deuxième rang de l'histoire chez les hommes.

Mais il s'était contenté seulement d'une médaille d'argent - au slalom aux Jeux de Sotchi en 2014 - à ses deux présences précédentes aux Olympiques. Hirscher s'était classé cinquième du slalom aux Jeux de Vancouver en 2010 et quatrième en slalom géant à chaque fois.

« C'est une victoire vraiment spéciale mais très inattendue, a confié Hirscher. Il y a deux semaines, nous n'étions pas certain si j'allais ou non prendre part au combiné. Nous avons pris la bonne décision mais elle comportant beaucoup de risques. »

Après cette victoire au combiné, Hirscher fait figure de grand favori pour ses deux épreuves de prédilection, le slalom et le slalom géant.

L'Autrichien Matthias Mayer, le champion olympique en titre, occupait le troisième rang après la descente mais il a quitté le parcours lors du slalom et renversé un caméramen dans sa glissade.

Le froid et le vent font la vie dure à Pyeongchang depuis le début des compétitions. Les rafales de vent à 100 km/h avaient déjà obligé les organisateurs des Jeux olympiques de Pyeongchang à reporter successivement les épreuves de descente messieurs et le slalom géant dames, dimanche et lundi.