Par Paul Foisy - Au cours des prochaines semaines, les yeux de millons de téléspectateurs seront tournés vers Vancouver qui accueillera les XXIes Jeux olympiques d'hiver. Pour la troisième fois de l'histoire olympique, le Canada sera l'hôte de cette grande manifestation sportive. Tout comme à Montréal en 1976 et à Calgary en 1988, la tenue des Jeux olympiques à Vancouver viendra stimuler la pratique sportive.

Pour nous au Québec, il n'y a aucun doute que les Jeux de Montréal ont suscité un plus grand intérêt pour les sports et l'activité physique. Au fil des ans, des centaines de milliers de Québécois ont pratiqué un ou des sports. C'est ce qui constitue la base de la pyramide sportive. Au sommet de cette pyramide, nous retrouvons des athlètes qui par leur talent, leur discipline et leur détermination, se sont taillés une place au sein de l'élite sportive canadienne et mondiale. Et lorsqu'il est question des Jeux olympiques d'hiver, nous répondons présents! Selon le site du Comité olympique canadien, l'équipe nationale est formée de 206 athlètes et 50 d'entre eux proviennent du Québec.

Mais cette participation québécoise ne date pas d'aujourd'hui. Depuis sa création en 1990 et sa première intronisation en 1991, le Temple de la renommée des sports du Québec a ouvert ses portes à plusieurs athlètes olympiques d'hiver. En observant la liste de ces intronisés, on voit se dessiner notre histoire olympique. D'abord, il y a peu de hockeyeurs, car pendant une longue période, nos athlètes de pointe étant des professionnels ont été exclus des Jeux olympiques. Ensuite, la majorité des intronisés ont pris part aux Jeux après l'avènement des Jeux de Montréal.

Au cours des prochaines semaines, nous serons témoins de grands exploits sportifs. Sachons simplement que par le passé, des athlètes se sont illustrés et ont montré le chemin à suivre à nos athlètes d'aujourd'hui. Et demain, d'autres suivront leurs traces, pour que vive notre histoire sportive!


Membres du Temple de la renommée des sports du Québec ayant participé aux Jeux olympiques d'hiver


Biathlon

Myriam Bédard
En biathlon, Myriam Bédard a pris part à trois olympiades d'hiver. À Albertville, en 1992, elle réalise une 12e place aux 7,5 km sprint, une onzième place au relais 3 X 7,5 km et une médaille d'or aux 15 km individuel. Quatre ans plus tard, à Lillehammer, elle obtient une 15e place au relais 4 X 7,5 km et deux médailles d'or aux 7, 5 km et 15 km. Elle termine son expérience olympique à Nagano, en 1998, avec une 50e place aux 15 km, une 32e aux 7,5 sprint et une 17e au relais 4 X7,5 km.

Bobsleigh
Vic Emery, John Emery, Doug Anakin et Peter Kirby
En bobsleigh, l'équipage formé de Vic et John Emery, de Doug Anakin et de Peter Kirby, obtient une surprenante médaille d'or en bob à quatre aux Jeux olympiques d'Innsbruck en 1964.

Hockey
Jacques Lemaire
Aux Jeux de Vancouver, en 2010, Jacques Lemaire sera entraîneur associé de l'équipe masculine de hockey.

France St-Louis
Aux Jeux olympiques de Nagano, en 1998, France St-Louis fait partie de l'équipe canadienne qui remporte la médaille d'argent lors du premier tournoi de hockey féminin olympique.

Raymond Bourque
En 1998, aux Jeux de Nagano, le hockey olympique s'ouvre aux professionnels de la Ligue nationale de hockey. Raymond Bourque est de l'équipe canadienne qui termine au 4e rang du tournoi olympique.

Robert Rousseau
À Squaw Valley, en 1960, Robert Rousseau fait partie de l'équipe canadienne qui remporte la médaille d'argent.

Luge et ski alpin
Linda Crutchfield
En ski alpin, Linda Crutchfield prend part aux Jeux olympiques d'Innsbruck en 1964. Elle termine 32e en slalom géant, 24e en descente et 16e en slalom. Quatre ans plus tard à Grenoble, elle prend part à la compétition de luge et glisse vers une 12e place.

Patinage artistique

Isabelle Brasseur, Lloyd Eisler
Lloyd Eisler commence sa carrière olympique en patinage artistique en couple mixte lors des Jeux de Sarajevo en 1984. Il obtient alors une 8e position. Quatre ans plus tard, à Calgary, il forme un duo avec Isabelle Brasseur et ils obtiennent une 9e position. En 1992, à Albertville, et en 1994, à Lillehammer, le couple termine en première position et touche l'or à deux reprises.

Patinage de vitesse
Gaétan Boucher
En patinage de vitesse longue piste, Gaétan Boucher prend part à quatre Jeux olympiques d'hiver entre 1976 et 1988. Au cours de ces Jeux, il participe à douze épreuves, remportant l'argent aux 1000 m, à Lake Placid, en 1980, l'or aux 1000 m et 1500 m à Sarajevo, en 1984, et le bronze aux 500 m au même endroit.

Patinage de vitesse, courte piste

Isabelle Charest
Isabelle Charest participe à trois Jeux olympiques en patinage de vitesse courte piste. À chaque occasion, elle remporte une médaille. En 1994, à Lillehammer, elle obtient l'argent au relais 3000 m. Quatre ans plus tard, à Nagano, elle mérite l'or dans la même épreuve et à Salt Lake City, en 2002, elle réalise une 4e place aux 500 m et une première place au relais 3000 m.

Sylvie Daigle
En patinage de vitesse longue piste, Sylvie Daigle obtient une 19e place aux 500 m lors des Jeux olympiques de Lake Placid en 1980. Quatre ans plus tard, elle finit respectivement au 20e, 22e et 25e rang lors des 500 m, 1500 m et 1000 m. En 1992, à Albertville, elle opte pour la courte piste et remporte une médaille d'or au relais 3000 m. En 1994, elle poursuit à Lillehammer avec une 10e place aux 500 m, une 7e place aux 1000 m et une médaille d'argent au relais 3000 m.

Marc Gagnon
Marc Gagnon, ce spécialiste du patinage de vitesse courte piste récolte cinq médailles lors de trois Jeux olympiques. D'abord, le bronze aux 1000 m en 1994, à Lillehammer. Puis, l'or au relais 5000 m à Nagano, en 1998. Il poursuit sur sa lancée en 1992, à Salt Lake City, avec le bronze aux 1500 m et l'or aux 500 m et au relais 5000 m.

Nathalie Lambert
En patinage de vitesse courte piste, Nathalie Lambert remporte l'or au relais 3000 m lors des Jeux olympiques d'Albertville, en 1992, en plus de terminer 6e aux 500 m. Deux ans plus tard, elle obtient deux médailles d'argent aux 1000 m et au relais 3000 m lors des Jeux de Lillahammer.

Annie Perreault
En 1992, en patinage de vitesse courte piste, Annie Perreault remporte l'or au relais 3000 m aux Jeux d'Albertville. Quatre ans plus tard à Nagano, elle récolte le bronze dans la même discipline et s'illustre aux 500 m en mettant la main sur une médaille d'or.

Ski acrobatique
Jean-Luc Brassard
En ski acrobatique, Jean-Luc Brassard prend part à quatre Jeux olympiques. Ce spécialiste des bosses obtient une 7e place à Albertville, puis remporte l'or à Lillehammer deux ans plus tard. À Nagano, en 1998, il termine en 4e place et met un terme à sa carrière olympique avec une 21e place à Salt Lake City en 2002.

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine est un spécialiste des sauts en ski acrobatique. Il prend part aux Jeux olympiques de Lillehammer en 1994, de Nagano en 1998 et de Salt Lake City en 2002. À ses premiers Jeux, en 1994, il signe sa meilleure performance avec une 6e place.

Lloyd Langlois
En ski acrobatique, ce spécialiste des sauts remporte une médaille de bronze à Lillehammer en 1994. Cette médaille est précédée d'une troisième place à Calgary en 1988, alors que sa discipline était un sport en démonstration.

Philippe Laroche
Alors que le ski acrobatique est en démonstration à Albertville, en 1992, Philippe Laroche remporte la médaille d'or en sauts. Deux ans plus tard, à Lillehammer, ce membre de la Quebec Air Force obtient une médaille d'argent.

Ski alpin

Peter Duncan
En ski alpin, Peter Duncan participe à six épreuves lors des Jeux olympiques d'Innsbruck, en 1964, et de Grenoble, en 1968. À Grenoble, il signe sa meilleure performance en terminant 18e en slalom géant.

Mélanie Turgeon
En ski alpin, Mélanie Turgeon joue de malchance à Lillehammer en 1994, alors qu'elle abandonne le slalom et le slalom géant. Cette déveine se poursuit à Nagano par un abandon au combiné, mais termine 22e en descente et 20e en super G. Quatre ans plus tard, à Salt Lake City, elle franchit le fil d'arrivée en 20e place en super G et réalise sa meilleure performance en descente avec une 8e place.

Lucile Wheeler Vaughn
En ski alpin à Oslo, en 1952, Lucile Wheeler Vaughn termine 26e en slalom et 27e en slalom géant et en descente. Quatre ans plus tard, elle remporte une médaille de bronze en descente, tout en signant la 6e place en slalom géant lors des Jeux de Cortina d'Ampezzo.

Ski de fond

Pierre Harvey
En ski de fond, Pierre Harvey prend part aux Jeux olympiques de 1984 à Sarajevo et de 1988 à Calgary. En 1984, il termine à la 21e place aux 15km et 30 km classique et en 20e place aux 50 km. Quatre en plus tard à Calgary, il réalise son meilleur positionnement avec une 9e place aux relais 4 X 10 km. Il termine 21e aux 50 km libre, 17e aux 15 km classique et 14e aux 30 km classique.