(Par Macel Gaudette) - Septième garçon d'une famille de 13 enfants, on ne saura jamais si Robert Rousseau est né avec un don. Il a cependant connu une étincelante carrière de 15 saisons dans la Ligue nationale avec le Canadien de Montréal, les North Stars du Minnesota et les Rangers de New York… et, depuis 51 ans, une aussi passionnante carrière sur les somptueux parcours de golf.

La route de Bobby Rousseau a été parsemée de succès. Il mérite d'emblée son intronisation au Panthéon des sports du Québec.

Avant de porter les numéros 24 et 15 avec le Tricolore, il a aidé le Canadien junior à gagner la coupe Memorial en 1958. Puis, les Flying Dutchmen de Kitchener Waterloo, représentant le Canada aux Jeux olympiques de Squaw Valley en 1960, avaient besoin de renforts à certaines positions. C'est donc dans ce contexte que le jeune ailier droit fut appelé afin de solidifier l'attaque canadienne. Il est revenu de ces jeux avec une médaille d'argent. Le Canada avait gagné tous ses matches, sauf celui perdu 2-1 aux mains des Américains, médaillés d'or.

En 1955, la famille Rousseau comptait cinq hockeyeurs en même temps. Gilles, Jean et Robert portaient les couleurs des Braves de Saint-Jean dans la ligue Métropolitaine… et deux autres, Guy et Roland, dans la ligue senior.

Au printemps 1962, Robert Rousseau gagna le trophée Calder à titre de recrue par excellence de la Ligue nationale. «À mi-chemin dans la saison, Gordie Howe - rencontré chez un tailleur du centre-ville - m'avait prédit que je gagnerais le trophée. Venant d'un aussi illustre joueur, ça m'avait grandement motivé, d'autant plus que je jouais en compagnie de Jean Béliveau et Gilles Tremblay et sur la pointe pendant deux longs mois en remplacement de Bernard Geoffrion, blessé.»

En février 1964, dans un gain de 9-3 au Forum contre Detroit, il déjoua cinq fois Roger Crozier… «J'ai failli marquer un sixième but, se rappelle-t-il. En échappée avec Gilles Tremblay, celui-ci a vu une ouverture et a lancé au lieu de me passer la rondelle… et c'est ce qu'il lui fallait faire.»

Vingtième meilleur pointeur du Canadien avec 200 buts et 522 points en 643 matches en saisons régulières, derrière «Toe» Blake (527) et devant Bob Gainey (502), Robert Rousseau a participé à quatre conquêtes de la coupe Stanley et fut nommé au sein de la deuxième équipe d'étoiles en 1965-66… derrière Gordie Howe.

Ses frères Roland et Guy ont aussi porté les couleurs du Canadien, Guy obtenant même une mention d'assistance sur le 400e but de Maurice Richard.

Au golf, Robert Rousseau a présenté deux fois des cartes de 66 en compétition, a joué deux rondes sur le circuit de la PGA, six tournois sur le circuit canadien, a inscrit huit trous d'un coup et un albatros, a remporté le championnat senior de l'Association des golfeurs professionnels du Québec en 1996 et fut nommé senior de l'année en 2005, à 65 ans. Il est propriétaire depuis 22 ans du Club de golf de Louiseville et, depuis cinq ans, de celui de Grand'Mère où il occupe également les fonctions de pro.

Marié à Huguette Lacroix, le couple a trois enfants et huit merveilleux petits-enfants.