(RDS.ca) - Le conseil d'administration du Panthéon des Sports du Québec accueillera neuf nouveaux membres au sein du Temple de la renommée du Panthéon des Sports du Québec. Parmi eux, on retrouve l'ancien joueur des Alouettes et actuel collègue, Pierre Vercheval, le hockeyeur Raymond Bourque et le judoka Nicolas Gill.

Trois autres athlètes seront aussi intronisés. Il s'agit de Guillaume Leblanc (Athlétisme), Evert Bastet (Voile), et Annie Perreault (Patinage de vitesse courte piste).

Deux bâtisseurs, Raymond Lemay (Cyclisme et courses sous harnais) et Gérard Thibeault (Baseball), de même que le commentateur Richard Garneau, dans la catégorie médias, feront leur entrée au Panthéon.

Ces personnes seront intronisées lors du 16e Gala du Panthéon qui aura lieu au Casino de Montréal le lundi 6 novembre prochain. Cette célébration se déroulera sous la coprésidence d'honneur de M. Jacques Baril, président de la Fédération des caisses Desjardins du Québec pour l'Est de Montréal, et de M. Dominic J. Taddeo, président-directeur général pour le Port de Montréal.

Profil des intronisés

Evert BASTET — Voile. Navigateur, mentor et moniteur; membre de sept équipes olympiques canadiennes entre 1968 et 1992; médaillé d'argent aux Jeux olympiques de 1984; chef d'équipe aux Jeux olympiques de 2004 à Athènes; membre du Temple de la renommée olympique canadien; vice-président de l'équipe canadienne de voile de l'ACY et président du comité de développement olympique de 2001 à 2004.

Raymond BOURQUE — Hockey. Défenseur doté d'un redoutable lancer, il a remporté le trophée Calder et plusieurs trophées Norris. En 2002, alors avec l'Avalanche du Colorado, il gagne la coupe Stanley. Sa place parmi les grands défenseurs de l'histoire du hockey obtient l'unanimité.

Nicolas GILL — Judo. Judoka québécois le plus décoré de l'histoire; a remporté une médaille de bronze aux Jeux olympiques de Barcelone (1992) et une médaille d'argent aux jeux de Sydney (2000). Gagnant d'une multitude de titres nationaux et de tournois internationaux, il participe également aux Jeux olympiques d'Athènes (2004). Pour plus d'informations: www.ngill.com.

Guillaume LEBLANC — Athlétisme. Spécialiste de la marche olympique; a remporté le bronze aux Jeux du Commonwealth (1982) et l'argent (1986); classé quatrième lors des Jeux olympiques de Los Angeles (1984) et dixième à Séoul (1988). Il décroche l'or aux Jeux de la Francophonie (1989) et aux Jeux du Commonwealth (1990) et une médaille d'argent dans l'épreuve de 20 km présentée aux Jeux olympiques de Barcelone (1992).

Annie PERREAULT — Patinage de vitesse, courte piste. A remporté trois fois le Championnat du monde en sprint; a gagné l'or au relais et au 500 m (1992) puis le bronze à Nagano pour le relais (1998). Athlète de l'année au Québec en 1998, détient le record canadien au 500 m et 3000 m (courte piste). Elle gagne aussi trois médailles d'or et une d'argent aux Jeux du Canada (1987). Membre de l'équipe nationale depuis 1987.

Pierre VERCHEVAL — Football. Meilleur joueur de ligne de la Ligue canadienne de football (2000); choisi six fois pour l'équipe d'étoiles entre 1992 et 2000; a participé à quatre matchs de la Coupe Grey. Ce joueur de ligne offensive des Alouettes de Montréal (de 1998 à 2001) a annoncé sa retraite après 14 ans au sein de la LCF. Par la suite, il deviendra commentateur.

Et des bâtisseurs suivants :

Raymond LEMAY — Cyclisme et courses sous harnais. Considéré comme un pionnier des courses sous harnais et comme un des plus grands leaders au Québec. Président du comité organisateur des Championnats du monde de cyclisme sur route et piste de 1974. Attirant 850 athlètes issus de 40 pays, 350 journalistes, et générant un bénéfice considérable, cet événement ne reflète qu'un des nombreux succès, tant sportifs que professionnels, que M. Lemay a remportés au cours de sa carrière. Depuis 2001, il agit à titre de directeur de la Société nationale du cheval de course du Québec.

Gérard THIBEAULT (1906-1998) — Baseball (à titre posthume). A nourri deux passions : le baseball et la politique. En 1940, il fonde et préside les Loisirs St-Louis-de-Gonzague à Montréal. En 1947, il devient cofondateur, puis président jusqu'en 1964, de la ligue connue aujourd'hui sous le nom de Ligue de baseball élite du Québec. Député de l'Union nationale dans Montréal-Mercier entre 1936 et 1954; assermenté ministre d'État dans le cabinet Duplessis en 1958. En 1962, il poursuit ses fonctions de correspondant au journal Montréal-Matin et de commissaire à la Cour d'appel des bénéficiaires de l'aide sociale. En 1973, il mettra fin à ses activités politiques et sportives. Gérard Thibeault a été intronisé au Temple de la renommée du Baseball québécois RDS en 2003.

Richard GARNEAU — Médias. Ses qualités de commentateurs et d'analyste des parties de hockey de la Ligue nationale sont reconnues dès son arrivée à Radio-Canada, en 1957. Il a succédé au célèbre René Lecavalier, lui-même intronisé au PDSQ, à la description de la Soirée du hockey au début des années '80. Lauréat de cinq prix Gémeau dont l'un décerné comme commentateur lors de la « Soirée du hockey ». Ce spécialiste de l'athlétisme, a couvert ses premiers jeux Olympiques à Rome en 1960 et couvrira une vingtaine de Jeux olympiques échelonnés sur une période de plus de 40 ans. Auteur à ses heures, il signera aussi plusieurs livres. En 1999, il est intronisé au Temple de la renommée du hockey. A 75 ans il est encore très actif à la radio de Radio-Canada en fin de semaine, ainsi qu'à la description des prestigieuses compétitions de cyclisme, dont le Tour de France, au canal Evasion.

Le Panthéon des sports du Québec, fondé en 1991, est un organisme à but non lucratif qui a pour mission de favoriser et de réaliser toute action susceptible de permettre que vive l'histoire sportive du Québec. À ce jour, le Panthéon des sports a intronisé 138 athlètes ou bâtisseurs qui se sont démarqués dans leur spécialité. L'organisme nourrit le rêve d'offrir un Musée des sports à la population québécoise afin de faire connaître le Panthéon et ses intronisés.