Passer au contenu principal

RÉSULTATS

Leverkusen continue d'impressionner, Mathys Tel sauve le Bayern

Publié
Mise à jour

Le Bayer Leverkusen a corrigé Darmstadt (5-1) samedi grâce à un doublé de Victor Boniface, pour occuper la tête de la Bundesliga avec ce troisième succès, avec le Bayern qui a aussi triomphé à Mönchengladbach en début de soirée.

Après des succès probants contre le RB Leipzig (3-2) et sur la pelouse du Borussia Mönchengladbach (3-0), Leverkusen compte désormais neuf points.

Dans sa BayArena, Leverkusen a pu compter samedi après-midi sur sa recrue estivale, le Nigérian Victor Boniface, auteur d'un doublé. Il s'agit de ses quatrième et cinquième buts sous ses nouvelles couleurs pour l'ancien joueur de l'Union Saint-Gilloise (Belgique), meilleur buteur de la Ligue Europa la saison passée aux côtés de Marcus Rashford.

Pour l'ouverture du pointage, Boniface a remonté 70 mètres balle au pied, profitant d'une mésentente entre deux défenseurs de Darmstadt.

Rejoints au score contre le cours du jeu en première période, les coéquipiers de Lukas Hradecky n'ont pas paniqué et ont fait la différence en seconde période, d'abord par Exequiel Palacios (49e), puis Boniface (61e), Jonas Hofmann (67e) et Adam Hlozek (83e).

Au soir de la 2e journée, cinq équipes avaient remporté leurs deux premiers matches. Samedi, Wolfsburg et Fribourg ont concédé leurs premiers points, respectivement battus par Hoffenheim (3-1) et Stuttgart (5-0). Dernière équipe de ce quintuor de tête, l'Union Berlin reçoit Leipzig dimanche.

Le Bayern gagne sur la pelouse de Gladbach
        
Mené jusqu'à l'heure de jeu sur le pelouse du Borussia Mönchengladbach, le Bayern Munich s'en est difficilement sorti, signant toutefois sa troisième victoire en autant de rencontres de Bundesliga grâce à Leroy Sané et Mathys Tel (2-1).

Avec neuf points au compteur, les Munichois de Thomas Tuchel rejoignent le Bayer Leverkusen en tête du classement du championnat d'Allemagne, le Werkself (onze de l'usine) occupant le fauteuil de leader à la différence de buts (+8 contre +7).

Sur la pelouse de l'équipe qui lui réussit le moins ces dernières années (neuf défaites et six matchs nuls dans les 19 derniers duels depuis 2014), le Bayern a dû se montrer patient pour réussir à faire sauter le verrou de Gladbach.

Les coéquipiers de Thomas Müller, titularisé pour la première fois de la saison, ont été menés au score pendant une petite demi-heure.

À la 30e minute, Ko Itakura a ouvert le score d'une tête hors de portée de Sven Ulreich.

À leur retour des vestiaires, les Munichois ont été bien plus offensifs, Tuchel passant à un seul milieu défensif (Kimmich) et faisant monter Leon Goretzka d'un niveau vers l'avant. A la 58e minute, servi dans le dos de la défense, Leroy Sané a égalisé pour le Bayern, qui a poursuivi son siège du but de Gladbach.

Avec trois attaquants en fin de rencontre (Harry Kane, Eric Maxime Choupo-Moting, Mathys Tel), c'est Mathys Tel qui a donné la victoire au Bayern à la 87e minute de la tête sur un corner.

Après la trêve internationale, les undécuples champions d'Allemagne en titre recevront Leverkusen le vendredi 15 septembre à l'Allianz Arena, pour un premier choc en altitude.