MONTRÉAL - Le CF Montréal perdra les services du milieu de terrain Djordje Mihailovic au cours des prochains mois, mais l'impact de son transfert au club néerlandais AZ Alkmaar pourrait se prolonger pendant plusieurs années.

Lorsque le CF Montréal a fait l'acquisition de Mihailovic en décembre 2020, en retour d'un montant d'allocation général de 400 000 $US en 2021 et 2022 ainsi que d'un montant d'allocation général conditionnel de 200 000 $, il n'avait peut-être pas en tête que son transfert allait devenir le plus important de l'histoire de l'équipe.

Les chiffres sont toujours inconnus, alors que la troupe montréalaise et l'AZ Alkmaar ne souhaitent pas les dévoiler au grand jour, mais certaines rumeurs parlent d'un transfert de six millions $. Un montant que le directeur sportif du Bleu-blanc-noir, Olivier Renard, n'a pas tout à fait démenti.

« On m'a parlé de certains chiffres qui sont sortis et c'est plus ou moins dans ces eaux-là, a-t-il indiqué. Il y a beaucoup de variables et plusieurs clauses dans la construction de la somme du transfert. Que ce soit en bonus ou en pourcentage du prochain transfert. Il y a effectivement un pourcentage si Djordje devait être vendu à une autre équipe, plus tard. »

Dès son embauche à titre de directeur sportif du CF Montréal, en septembre 2019, Renard n'a pas perdu de temps avant d'établir les bases de sa philosophie. Au-delà des bons résultats sur le terrain, il est également important de repérer des jeunes ou des joueurs dans des situations particulières pour les greffer à l'équipe.

Les exemples sont nombreux, dont Romell Quioto, Kamal Miller ou encore Mihailovic, qui avait présenté quelques bons moments offensifs avec le Fire de Chicago avant d'établir un record du CF Montréal pour le plus grand nombre de passes décisives en une saison (16), en 2021.

L'important transfert de Mihailovic pourrait servir à montrer le sérieux de la philosophie du club montréalais pour les années à venir et sa capacité à agir comme un tremplin pour les jeunes joueurs.

« L'important, c'est d'acquérir un joueur au bon moment et de nous-mêmes le valoriser. C'était un peu ma façon de travailler en Belgique, de chercher des joueurs qui sont peut-être en difficulté ou de donner une deuxième chance. Plusieurs joueurs dans notre équipe sont des cas similaires à Djordje. Si nous pouvons arriver à montrer que chaque étape après le CF Montréal peut aider à faire grandir un joueur, ça va aider notre projet d'avenir », a souligné Renard.

Maintenant, si la somme reçue avoisine vraiment les six millions $, ce n'est pas seulement la philosophie qui en profitera sur le long terme. Ce genre de montant peut non seulement servir à améliorer l'équipe sur le terrain, mais aussi à l'extérieur de celui-ci.

Renard a mentionné qu'il avait eu des discussions avec le propriétaire de l'équipe, Joey Saputo, ainsi qu'avec le président et chef de la direction, Gabriel Gervais, mais qu'il voulait continuer à suivre la voie qu'il a notamment empruntée avec Mihailovic.

« Si on pense qu'un joueur de trois millions $ est meilleur qu'un joueur de 500 000 $, c'est se tromper. Nous avons démontré dans les derniers mois que la valeur du joueur acheté n'est pas forcément la valeur de départ. L'objectif est de continuer à nous améliorer et si nous avons un budget supplémentaire, tant mieux. Je vais être à la table avec le propriétaire pour voir comme réinvestir cet argent. Que ce soit dans les joueurs, dans les infrastructures ou le personnel. L'important, c'est que nous devenions de plus en plus professionnels », a insisté Renard.

La bonne nouvelle pour le CF Montréal, c'est que Mihailovic restera au sein de la formation pour le reste de la saison. Les hommes de Wilfried Nancy occupent actuellement le deuxième rang de l'Association Est, à cinq points du sommet.

« C'est le plus gros transfert du CF Montréal » - Olivier Renard