Sommaire

Le CF Montréal a eu un bon avant-goût du niveau d'intensité qu'il devra égaler une fois les séries arrivées.

Le Bleu-blanc-noir a eu des occasions de créer l'égalité en fin de match, mais il s'est tout de même incliné 1-0 contre les Red Bulls de New York, mercredi soir, au stade Saputo.

Les Red Bulls (13-8-8) sont arrivés à Montréal avec la meilleure fiche de la MLS à l'étranger (9-3-3) et ils ont montré pourquoi. Les New-Yorkais ont appliqué beaucoup de pression sur leurs adversaires, ils ont maintenu un rythme très élevé pendant tout le match et ils ont resserré leur défensive après avoir pris les devants.

Ce n'était pas un secret pour l'entraîneur-chef Wilfried Nancy et ses hommes étaient prêts à ce genre de défi, mais à l'exception des vingt dernières minutes, ils ont été très peu menaçants et ils n'ont pas toujours été en mesure d'égaler le niveau de jeu des visiteurs.

Rien n'a fonctionné pour le CF Montréal

« Nous savions qu'ils allaient venir ici et rester à l'arrière pour attendre les contre-attaques. C'est une équipe qui se bat pour les ballons et nous savions que ce serait difficile, a analysé le milieu de terrain Victor Wanyama. Nous avons manqué de finition dans la surface de réparation. Il y a plusieurs choses qui n'ont pas fonctionné de notre côté, mais le plan de match qu'ils avaient établi a fonctionné pour eux. »

Le CF Montréal (15-9-4) avait l'occasion d'établir trois records d'équipe au cours de cet affrontement, mais il a commis plusieurs erreurs inhabituelles depuis quelques semaines.

Il a également été étouffé par le travail des Red Bulls, qui présentent la troisième meilleure défensive de l'Association Est.

« Les Red Bulls ont été intenses et très bons défensivement. Toute l'équipe a bien défendu. Il y aurait fallu avoir un peu plus de précision dans nos gestes quand nous avions un temps d'avance, a expliqué Nancy. Nous avions les bonnes positions par moment, mais il nous manquait de justesse technique et les Red Bulls avaient le temps de revenir en défensive. Nous aurions mérité d'égaler la marque, mais ça n'a pas été fait. »

Même s'il a vu sa série de huit parties sans revers prendre fin, le CF Montréal s'est accroché à l'exclusivité du deuxième échelon de l'Est. Il a cependant vu les Red Bulls s'approcher à deux points de lui.

Pour cette rencontre uniquement, la formation new-yorkaise a semblé plus prête que ses vis-à-vis à déployer l'intensité nécessaire pour progresser au classement et en séries.

« Ç'a été un match physique. Kei (Kamara) a mentionné que ç'avait l'air d'un duel de séries. Ç'a été une bonne préparation, mais nous n'avons pas créé beaucoup d'occasions ce soir, a indiqué le milieu de terrain Samuel Piette. Les Red Bulls ont montré le niveau d'intensité que nous verrons en séries. Ils nous ont montré qu'ils voulaient plus les trois points. »

Le meilleur buteur des New-Yorkais, Lewis Morgan, a dénoué l'impasse à la 43e minute grâce à son 13e filet de la campagne. Les Red Bulls sont restés invaincus à leurs quatre dernières sorties (3-0-1) et ils sont devenus la 11e équipe de l'histoire de la MLS à amasser 30 points à l'étranger en une saison.

La formation montréalaise a annoncé avant la rencontre que le milieu de terrain Lassi Lappalainen allait être absent en raison d'une blessure aux adducteurs. Rudy Camacho (épaule droite), Zorhan Bassong (protocole de COVID-19) et Ismaël Koné (suspension) ont aussi manqué à l'appel.

Le CF Montréal reprendra l'action dès dimanche en rendant visite au Toronto FC.

Peu d'occasions

Les deux équipes ont joué une partie d'échecs lors des 20 premières minutes du match et très peu d'actions ont trouvé la surface de réparation. Le jeu s'est par la suite animé de part et d'autre.

Joaquin Torres a obtenu la première occasion de marquer du CF Montréal lorsqu'il a été patient avec le ballon avant de tout juste rater la cible avec son tir du pied gauche.

L'attaquant des Red Bulls Elias Manoel a lui aussi cogné à la porte à deux reprises, mais ses tirs bas ont été repoussés par le gardien James Pantemis.

Quelques minutes après que Carlos Coronel eut stoppé un tir d'un angle restreint de Romell Quioto, les New-Yorkais ont ouvert le pointage. Cristian Casseres fils a glissé un superbe ballon entre deux joueurs du CF Montréal et Morgan l'a récupéré. Son petit lob est passé par-dessus Pantemis et il a trouvé le fond du filet.

Les visiteurs ont menacé au retour de la mi-temps, forçant Pantemis à réaliser un bel arrêt. Le CF Montréal a eu des difficultés à conserver le ballon dans sa surface de réparation et Casseres a décoché une puissante frappe que Pantemis a stoppée en plongeant à sa gauche.

Avec leur séquence de matchs sans défaite en jeu, les Montréalais ont accentué la pression dans le dernier quart d'heure. À la 76e minute, ils ont passé à quelques pieds de créer l'égalité, mais Mason Toye a raté une occasion en or à la suite d'un centre de Quioto.

Dans les dernières minutes, les Red Bulls ont réussi à refermer les espaces pour confirmer leur victoire.