MONTRÉAL - Le CF Montréal s'est à peine remis de sa fin de match spectaculaire contre le Crew de Columbus, vendredi, qu'il doit déjà retrouver la pelouse du stade Saputo. Et c'est peut-être une bonne chose.

Installé au deuxième rang de l'Association Est, le Bleu-blanc-noir accueillera le Fire, mardi soir. Il cherchera à poursuivre sa lancée tout en portant un dur coup à l'équipe de Chicago.

Il y a trois jours, la troupe montréalaise a marqué deux buts en fin de deuxième demie pour se sauver avec une nulle à saveur de victoire et pour assurer sa place en séries. Malgré la fatigue, les joueurs veulent se nourrir de cette performance et de l'ambiance survoltée au stade Saputo, ce qui rend ce retour rapide sur le terrain un peu moins éreintant.

« Il y aura un peu de fatigue, mais avec l'électricité qu'il y avait dans l'air au stade, nous voulons pratiquement y retourner le plus vite possible, a mentionné le défenseur Alistair Johnston, avant l'entraînement de lundi. C'est ce qui est plaisant d'un match en milieu de semaine, tu peux rapidement bâtir quelque chose. Nous espérons pouvoir absorber l'énergie de la foule pour passer par-dessus la fatigue. »

Il ne faut reculer que d'une quinzaine de jours pour noter le dernier match entre les adversaires de mardi. Le 27 août, à Chicago, le CF Montréal avait dominé la première demie et il avait fait mouche à deux reprises avant de passer les 45 dernières minutes à défendre son avance à 10 joueurs.

Depuis cette défaite, le Fire a maintenu sa tête hors de l'eau en restant invaincu à ses trois sorties suivantes (1-0-2). Il est aussi allé chercher ses points contre des rivaux directs dans la course aux séries de l'Est et il revient d'une belle victoire de 3-1 contre l'Inter Miami CF.

Les hommes d'Ezra Hendrickson se retrouvent actuellement à six points d'une place en séries, mais le temps commence à jouer contre eux. Le Fire doit absolument l'emporter contre les Montréalais et ces derniers le savent très bien. Ils s'attendent d'ailleurs à un début de match endiablé.

« Chaque équipe qui doit gagner pour sa survie va sortir fort et avec tout ce qu'elle a. C'est ce que nous attendons du Fire et c'est un match revanche pour eux, a déclaré le défenseur Kamal Miller. Ces équipes sont désespérées et nous savons que si nous jouons notre style et que nous les frustrons, elles deviendront plus anxieuses. Elles auront l'impression qu'elles devront marquer un but et ça va ouvrir le jeu pour nous. »

Il ne reste que trois à cinq matchs à disputer cette saison pour les équipes de l'Est et la pression des séries se fait tranquillement sentir. Le CF Montréal en a pris bonne note au cours de ses trois dernières sorties.

Avant son verdict nul contre le Crew, il avait disputé un affrontement fort en émotions contre le Toronto FC et il avait livré toute une bataille aux Red Bulls de New York, qui n'accusent que trois points de retard derrière les Montréalais.

Pour l'entraîneur-chef Wilfried Nancy, le duel contre le Fire et les trois suivants serviront à entrer en séries avec un niveau d'intensité élevé.

« Vous l'avez vu lors des derniers matchs, l'intensité a largement augmenté. Je m'attends à cette même intensité mardi, a-t-il indiqué. Les parties qui ont lieu en ce moment sont des préparations pour les séries. C'est l'intensité qui va faire la différence. Tout le monde est au même niveau en séries parce que tout le monde veut passer au tour suivant. L'idée sera de maintenir notre intensité, voire l'augmenter, et ensuite de jouer notre style pour avoir du succès. »

Alors que sa troupe est pratiquement assurée d'accueillir une partie éliminatoire à domicile, Nancy ne souhaite pas changer son approche quant à son onze partant, même si la fatigue pourrait se faire sentir.

La récente qualification aux séries n'est également pas venue modifier les plans de l'entraîneur-chef, à l'approche du deuxième match d'une séquence de trois en huit jours pour le Bleu-blanc-noir.

« Les joueurs que je choisirai n'ont rien à voir avec la qualification en séries et tout à voir avec le nombre de matchs qu'on enchaîne, a insisté Nancy. Nous avions déjà une idée en tête concernant la rencontre face au Fire et je vais m'y tenir. L'objectif est de trouver un bon équilibre avec mes joueurs. Certains d'entre eux ont joué beaucoup de minutes, mais je dois utiliser tout le monde. Ce sera comme ça lors des quatre derniers matchs et, par le fait même, nous voulons tenter de rester en deuxième position parce que c'est un objectif pour nous. »

Dans le camp montréalais, Lassi Lappalainen (adducteurs) et Ahmed Hamdi (jambe droite) seront une fois de plus absents, mais Ismaël Koné devrait être de retour dans la formation, lui qui a raté la partie contre le Crew.