Passer au contenu principal

RÉSULTATS

Manchester City en tête après un succès étriqué à Sheffield; Liverpool miraculeux

Publié
Mise à jour

Calendrier | Classement | Statistiques

LONDRES – Le champion en titre Manchester City est remonté seul sur le trône de la Premier League après son succès poussif et tardif chez le promu Sheffield (2-1), conservant deux points d'avance sur Liverpool, auteur d'un succès incroyable en infériorité à Newcastle (2-1).

City s'en sort en fin de match

Les Cityzens avaient un boulevard pour la première place après les faux pas de Brighton (défaite 3-1 contre West Ham) et Arsenal (2-2 contre Fulham), ses voisins de podium avant la fin de semaine, mais ils ont bien failli déraper juste devant la ligne d'arrivée.

A Bramall Lane, le club hôte a en effet profité d'une relance ratée de Kyle Walker, né et formé à Sheffield, pour égaliser par Jayden Bogle à la 85e minute (1-1). Mais Rodri a redonné l'avantage aux champions d'Europe trois minutes après (88e, 2-1).

« C'est mieux de prendre ces points, mais on est encore au début du championnat. Ça va vraiment être une grande bataille cette saison », a déclaré Juanma Lillo, l'adjoint de Pep Guardiola, sur le banc en l'absence de l'entraineur espagnol récemment opéré au dos.

Les Mancuniens ont largement dominé, mais longtemps manqué d'efficacité (30 tirs), à l'image d'Erling Haaland qui a raté un penalty (37e), une première pour lui en Premier League après ses sept réussis la saison passée.

C'est pourtant le Norvégien qui a ouvert le score (63e, 1-0), de la tête sur un service de Jack Grealish. Son troisième but cette saison lui a arraché un soupir de soulagement, puis un grand sourire quand un partisan trop enthousiaste est parvenu à l'enlacer sur la pelouse.

Seule équipe à compter trois victoires en trois matches, City domine le classement avec deux points de plus que West Ham, Tottenham, Liverpool et Arsenal, ses plus proches poursuivants.

Liverpool en folie

À dix contre onze pendant plus d'une heure, Liverpool a réalisé une incroyable performance à Newcastle (2-1), un rival dans la lutte pour le podium final, en renversant les Magpies avec un doublé de l'entrant Darwin Nunez.

Le choc de la troisième journée a pris un virage abrupt en moins de trois minutes avec l'ouverture du score d'Anthony Gordon (25e) pour Newcastle et le carton rouge direct reçu par le capitaine Virgil van Dijk (28e), coupable d'un croche-pied sur Alexander Isak.

Dans l'ambiance hostile de St James' Park, les Reds ont subi la pression ininterrompue de leurs hôtes pendant la majorité de la rencontre avant de renverser la partie contre toute attente.

Entré à la 77e minute, Darwin Nunez a égalisé quatre minutes plus tard (81e), sur le premier tir cadré de son équipe depuis l'expulsion de Van Dijk. Et l'attaquant uruguayen a doublé la mise dans le temps additionnel (93e).

Au coup de sifflet final, St James' Park était saturé du « You'll Never Walk Alone » mythique de Liverpool chanté par des partisans visiteurs aux anges.

À Anfield la semaine prochaine, les Reds recevront une équipe d'Aston Villa en pleine forme. 

Aston Villa défait Burnley

Après avoir subi une cuisante défaite de 5 à 1 contre Newcastle lors de la journée d'ouverture, Aston Villa a très bien répondu en étrillant Everton 4-0 la semaine dernière. Les Villans ont continué sur cette même lancée en s'imposant 3 à 1 à l'étranger contre Burnley.

Le défenseur latéral polonais Matty Cash a pris les choses en mains en début de rencontre, marquant deux buts en 12 minutes (8e et 20e).

Lors de la deuxième mi-temps, Burnley a rétréci l'écart par l'entremise de l'attaquant Lyle Foster (47e). Mais ce ne fut pas assez pour inquiéter Aston Villa qui a ajouté une unité au tableau un peu plus tard (61e), l'œuvre de Moussa Diaby. Il s'agit de sa deuxième réalisation de la saison, sa deuxième dans le championnat anglais également.