Calendrier | Classement | Statistiques

Sévèrement corrigé samedi à Brentford (4-0), Manchester United figure à une indigne dernière place du Championnat d'Angleterre après deux journées, loin derrière un performant duo de tête, composé d'Arsenal et Manchester City, probants vainqueurs.

Le déplacement des Red Devils à Londres sur le terrain de Brentford devait leur permettre de se rassurer, après une entame de championnat houleuse face à Brighton (1-2).

Il s'est au contraire transformé en véritable cauchemar, avec quatre buts encaissés dans les 35 premières minutes de jeu. Du jamais vu depuis un jour de mai 1990, à Nottingham Forest !

Et déjà, le nouvel entraîneur Erik Ten Hag est ballotté: la titularisation de Cristiano Ronaldo n'a pas masqué les immenses carences des Mancuniens, et leur réaction est restée très timide.

Le gardien David de Gea porte une grand part de responsabilité en étant directement fautif sur trois des quatre buts.

Peut-être aveuglé par le soleil plongeant de la fin d'après-midi sur une frappe écrasée de Joshua Da Silva, l'Espagnol a laissé le ballon filer entre ses gants (10e, 1-0).

Puis il a tenté une relance incompréhensible vers Eriksen, dans sa propre surface, alors que le Danois était encerclé par deux adversaires, dont Mathias Jensen (18e, 1-0). Il n'a pas réussi, enfin, à décoller dans ses six mètres sur un ballon aérien dont Ben Mee a profité (30e, 3-0)...

Et cinq minutes plus tard, c'est toute la défense mancunienne qui a été absente, sur une contre-attaque éclair conclue par Bryan Mbeumo (35e, 4-0). Ten Hag a modifié la moitié de son arrière-garde à la mi-temps !

Au final, les Red Devils ont sombré dans les mêmes abîmes que lors de la fameuse réception de Liverpool, le 24 octobre 2021 (0-5). Les renforts sont plus urgents que jamais, particulièrement dans l'entrejeu.

City déjà au top

Depuis l'arrivée de Pep Guardiola à Manchester City en 2016, il fallait généralement attendre l'automne pour voir les Citizens atteindre leur meilleur niveau. Mais sur le strict plan des résultats, Manchester City domine déjà le championnat, avec deux victoires, 6 buts marqués et zéro encaissé, après un nouveau succès, 4-0 contre Bournemouth.

Manchester City 4 - Bournemouth 0

La première demi-heure a été foudroyante, avec une série d'occasions dès l'entame du match (Dias, Aké, Foden). Surveillé de très près, Erling Haaland n'a quasiment pas été trouvé par ses partenaires jusqu'à l'ouverture du score et sa première passe décisive pour Gündogan (19e). De Bruyne (31e) puis Foden (37e) ont rapidement tué le suspense. Un but contre son camp de Jefferson Lerma a corsé l'addition en fin de match.

L'autre attaque prolifique est celle d'Arsenal, qui profite justement du recrutement de l'ancien attaquant de Manchester City, Gabriel Jesus. Déjà en vue il y a huit jours sur le terrain de Crystal Palace (2-0), le Brésilien a ouvert son compteur avec les Gunners grâce à un doublé qui a permis à Arsenal de prendre rapidement le dessus sur Leicester (4-2).

Aligné en pointe, Jesus a eu un peu de réussite sur ses deux buts, le premier (23e) étant une frappe légèrement déviée de sa trajectoire, le second (35e) résultant d'un corner également dévié par Vardy. Mais les Gunners ont su tenir en respect les Foxes en seconde période, malgré deux réductions du score.

Arsenal 4 - Leicester 2

Avec deux victoires, Arsenal sera quoi qu'il arrive sur le podium au terme de ce week-end, avec Manchester City qui compte une meilleure différence de buts (+6), et en attendant le choc de dimanche entre Chelsea et Tottenham (17h30), qui permettra au vainqueur de se glisser dans le trio de tête.