Les joueurs de la Premier League ne mettront plus un genou à terre avant le coup d'envoi de chaque match de football en signe de solidarité contre le racisme mais le feront à « des moments significatifs », ont-ils annoncé mercredi.

« Nous avons décidé de sélectionner des moments significatifs pour mettre un genou à terre au cours de la saison afin de souligner notre unité contre toutes les formes de racisme et ce faisant, nous continuons à faire preuve de solidarité pour une cause commune », ont déclaré les capitaines de Premier League dans un communiqué de l'instance.

« Nous restons résolument déterminés à éradiquer les préjugés raciaux et à créer une société inclusive dans le respect et l'égalité des chances pour tous », ont-ils ajouté.

Les joueurs de Premier League avaient pris l'habitude de mettre un genou à terre avant les rencontres depuis que George Floyd, un homme noir, avait été tué par un policier blanc aux États-Unis en 2020.

Ils mettront désormais un genou à terre lors de matches à l'ouverture ou à la fin de la saison, ou encore avant des rencontres dans le cadre de la campagne Pas de place pour le racisme.