Félix Auger-Aliassime a eu la vie dure jeudi soir, mais une grande démonstration de résilience a permis au Québécois d’offrir une inspirante bataille pour avoir le dessus sur la 10e tête de série Jannik Sinner en trois manches de 2-6, 7-6 (1) et 6-1 au Masters 1000 de Cincinnati.

Après une première manche à sens unique en faveur de son adversaire, Auger-Aliassime a dû effacer notamment deux balles de match en deuxième manche pour demeurer en vie.

Cette victoire permet au Québécois d’atteindre les quarts de finale pour un quatrième tournoi de suite, après le tournoi de Los Cabos et l’Omnium Banque Nationale.

Sinner a été expéditif en première manche en réalisant notamment deux bris de service. Il a profité d’un mauvais rendement du Québécois au service, qui n’a gagné que 11 % des points sur ses deuxièmes balles.

Puis en deuxième manche, Sinner est revenu à la charge avec un bris de service au 6e jeu. Auger-Aliassime s’est toutefois rapidement ressaisi en brisant Sinner à son tour dès le jeu suivant.

En retard 5-6 et alors qu’il était au service, Auger-Aliassime s’est retrouvé dos au mur. Il a toutefois été en mesure de sauver deux balles de match pour forcer un bris d’égalité. Il s’est ensuite offert une avance de 4-0 au bris d’égalité, qu’il a gagné 7-1 pour forcer la tenue d’une manche ultime.

« Jannik jouait vraiment trop bien au début du match, c'était difficile de faire mieux. J'ai continué d'essayer des choses, j'ai continué d'y croire et ça m'a souri, il a fait quelques fautes à 4-2 en deuxième manche. Ça m'a permis de me retrouver à service égal et au bris de service. J'ai senti que le momentum a changé un peu », a expliqué Auger-Aliassime après le match.

Après avoir visiblement ébranlé son adversaire, Auger-Aliassime a poursuivi son travail en survolant la troisième manche. Dès le début de la manche ultime, il a brisé Sinner au 2e jeu, avant de s’offrir un autre bris au 6e jeu pour filer vers la victoire en 2 heures et 26 minutes.

« Je suis très satisfait de la manière dont j'ai terminé le match. C'est très positif pour la suite », a ajouté Auger-Aliassime.

Au prochain tour, Auger-Aliassime affrontera Borna Coric, tombeur de Roberto Bautista Agut en deux manches de 6-2 et 6-3. Les deux hommes ont croisé le fer à deux reprises et ils ont séparé les honneurs des deux duels.

Shapovalov tombe contre Medvedev à Cincinnati

Shapovalov s'incline contre le numéro mondial

Le Canadien Denis Shapovalov a subi des bris de service tardivement en première et en deuxième manche et il a encaissé une défaite en deux manches identiques de 7-5 contre le no 1 mondial Daniil Medvedev.

Le Canadien a fait preuve de résilience en première manche pour demeurer dans le coup. En retard 2-4 dans la manche initiale, Shapovalov a remporté trois jeux de suite pour s'offrir l'avance 5-4 et ramener le match à service égal.

Le meilleur joueur au monde a toutefois réservé une surprise en fin de manche à Shapovalov. Medvedev a brisé le Canadien au 11e jeu pour prendre les devants et il a complété le travail sur son service pour l'emporter 7-5.

À l'image de la première manche, Shapovalov a trimé dur au set suivant. Au 9e jeu de la seconde manche, Shapovalov a effacé quatre balles de bris pour conserver son service et prendre les devants 5-4.

Malheureusement pour Shapovalov, l'histoire de la première manche s'est répétée en deuxième manche. Il a offert une balle de bris à Medvedev au 11e jeu et cette fois, le Russe n'a pas manqué sa chance. Il a brisé Shapovalov pour ensuite terminer le travail sur son service.

Medvedev a rendez-vous avec Taylor Fritz en quart de finale, qui a eu le dessus sur Andrey Rublev en trois manches de 6-7, 6-2 et 7-5.

En fin de programme, Carlos Alcaraz a battu Marin Cilic 7-6, 6-1 pour prendre rendez-vous en quarts avec Cameron Norrie, qui a vaincu Ben Shelton en deux manches de 6-3.