Emma Raducanu, 13e mondiale et sans pitié face à Serena Williams mardi, n'en a pas eu plus pour la Bélarusse Victoria Azarenka (22e) balayée 6-0, 6-2 au 2e tour du WTA 1000 de Cincinnati, mercredi 

À douze jours du début de l'US Open, où elle défendra son titre remporté à la surprise générale l'an passé, en étant sortie des qualifications et sans concéder la moindre manche, la Britannique retrouve la forme, elle qui a depuis peiné à confirmer son statut de nouvelle star des courts féminins. 

Intraitable pour son entrée en lice contre Williams, qui disputait certainement son avant-dernier tournoi avant de prendre sa retraite sportive à New York (29 août-11 septembre), Raducanu n'a pas fait de détails face à Azarenka, lauréate en 2013 et en 2020 de l'épreuve, puisqu'elle s'est imposée en à peine plus d'une heure, après avoir pris cinq fois le service adverse.

« J'essaie de ne pas penser au pointage, a déclaré Raducanu. Je tente de me concentrer à aller chercher les points. Je suis toujours préoccupée quand les choses vont bien. Je pense toujours que quelque chose pourrait déraper. »

La joueuse de 19 ans affrontera en 8e de finale l'Américaine Jessica Pegula (7e), demi-finaliste au tournoi de Toronto, la semaine dernière.

Swiatek obtient une 50e victoire cette saison

La favorite Iga Swiatek a mérité un 50e gain cette saison, battant Sloane Stephens 6-4, 7-5.

La Polonaise domine la WTA pour les victoires en 2022.

Ons Jabeur (5e) s'est également qualifiée, bien plus difficilement, en venant à bout 6-3, 4-6, 7-6 (9/7) de l'Américaine Caty McNally (179e).

La Roumaine Simona Halep, sixième raquette mondiale, s'est retirée du tournoi en raison d'une blessure à la cuisse droite. Vainqueuse de l'Omnium Banque Nationale la semaine dernière, Halep devait affronter Veronica Kudermetova.

La Tunisienne sera opposée à la Tchèque Petra Kvitova (28e), qui a écarté 6-2, 6-3 la Roumaine Sorana-Mihaela Cirstea (40e).