AP lundi, 18 févr. 2013. 19:21

PORT STE. LUCIE, Fla. - David Wright a encore des choses à accomplir avec les Mets de New York et son nouveau contrat, de 138 M $ pour huit ans, a mis fin à l'incertitude quant à son avenir.

« C'est facile de dire que nous avons perdu un gagnant du Cy Young (R.A. Dickey) et que nous n'avons pas embauché de grande vedette », a dit le troisième but, lundi, avant le premier entraînement avec tous ses coéquipiers.

« Nous n'avons pas dépensé beaucoup d'argent, mais les gars qui étaient ici l'an passé savent ce que nous avons fait en première moitié de saison. C'était le 'fun' de jouer du bon baseball et de gagner souvent. Nous sommes motivés et excités en vue de cette saison, et quand vous avez un bon groupe de jeunes joueurs pleins d'énergie, ça peut donner des résultats explosifs. »

Les Mets ont amené leur fiche à 46-40, en 2012, mais ils n'ont remporté que 28 matchs sur 76 par la suite. En neuf ans dans les ligues majeures, Wright n'a participé aux séries qu'une seule fois, en 2006.

Wright est depuis longtemps un meneur dans le vestiaire, mais son rôle est devenu encore plus important avec une jeune équipe, a rappelé le gérant Terry Collins.

« Il ne va pas organiser une réunion d'équipe, mais il va souvent jaser avec les gars un par un », a dit Collins.

Wright a dit qu'en parlant avec le d.g. Sandy Alderson à propos de son contrat, il s'est vu rassuré sur le futur de l'équipe. Il a hâte de voir éclore les lanceurs Matt Harvey et Zack Wheeler, notamment.

« Ils ont un répertoire électrisant, a dit Wright, 30 ans. On peut voir les succès que des clubs comme Washington et San Francisco ont eu avec d'excellents jeunes bras, et nous en avons beaucoup. »