SHEFFIELD, Royaume-Uni - Le Québécois Kevin Bizier n'a pas été de taille contre Kell Brook, samedi, et l'Anglais a donc conservé sa ceinture IBF des mi-moyens.

Bizier était largement négligé et l'arbitre a rapidement arrêté le combat après 2:15 au deuxième round.

Brook a rapidement enchaîné les combinaisons au premier round, mais Bizier a été capable de garder les gants hauts pour éviter le pire.

Quand Brook (36-0, 25 K.-O.) a pu toucher la cible au deuxième round avec un crochet de la droite puis un uppercut, Bizier a visité le tapis. Bizier s'est relevé, mais Brook l'a immédiatement attaqué et l'arbitre a mis fin au combat quand Bizier a déposé le genou au sol.

Il pourrait s'agir de la fin du parcours du boxeur de Saint-Émile (25-3, 17 K.-O.), qui est âgé de 31 ans. C'était la première fois de sa carrière qu'il visitait le tapis.

Le boxeur québécois a subi sa troisième défaite en carrière. Les deux autres lui avaient été infligées par Jo Jo Dan, qui s'est lui aussi incliné par knock-out face à Brook en combat de championnat.

Pour Brook, qui était devant ses partisans à Sheffield, il a écarté l'adversaire obligatoire imposé par l'IBF à la suite de la victoire de Bizier contre Fredrik Lawson en novembre. Le boxeur qui demeure invaincu en 36 combats visera maintenant l'unification de son titre.

DESCRIPTION ROUND PAR ROUND

Round 1 : C'est parti! Les deux boxeurs commencent le combat avec leur jab. Ils s'étudient au centre du ring. Brook lance un bon uppercut en milieu de round. Bizier garde les mains bien hautes. Le Québécois tente quelques coups dans la deuxième moitié du round. Brook se place en gaucher dans la dernière minute du round, mais se replace en droitier avant la fin du round.

Pointage du RDS.ca : 10-9 Brook

Round 2 : Brook est très agressif en début de round et lance beaucoup de coups. Bizier est coupé, mais difficile de dire à quel endroit. Bizier réplique dans la deuxième minute de l'assaut. Ses frappes manquent de précision. Brook passe à l'attaque et sa droite envoie Bizier au tapis. L'Anglais achève sa proie et Bizier retourne au tapis, mais ne se relève pas la deuxième fois.