vendredi, 25 mai 2012. 11:23

À la boxe, la vitesse fait foi de tout! Neuf fois sur dix, la vitesse l'emporte sur la puissance. Un boxeur peut toujours esquiver un puissant coup de poing et il peut aussi « rouler » avec le coup afin de diminuer l'impact. Toutefois, tu ne peux pas arrêter des coups que tu ne vois pas venir!

C'est encore une fois sur cette théorie que je m'appuie pour favoriser Lucian Bute face à Carl Froch, samedi, en Angleterre.

Carl Froch est un bagarreur. Un dur cogneur.

Lucian Bute est un technicien. Un boxeur cérébral.

Nous avons ici un parfait mélange des styles! Le style de Froch est parfait pour bien faire paraître Bute.

Froch n'est pas très mobile. Il a du mal à placer des coups lorsqu'il se retrouve en retrait. Il suffit de visionner ses combats pour voir qu'il parait mal lorsqu'il est forcé de reculer et de boxer sur les talons. Andre Ward le savait et il a exploité cette faiblesse face à Froch, remportant la plupart des rounds. Ward s'est servi de sa vitesse et de ses déplacements pour le toucher allégrement. Il a boxé en se donnant constamment des angles d'attaque. C'est exactement de cette façon que Bute s'y prendra pour dominer l'Anglais.

Froch parait bien dans les guerres, dans les corps à corps. C'est dans ce genre de combats qu'il a vaincu Jean Pascal, Andre Dirrell et Arthur Abraham. Face à Froch, il ne faut surtout pas faire l'erreur d'échanger coup pour coup!

Prenez le temps de visionner les combats de Froch face à Mikkel Kessler et Andre Ward. Ces deux boxeurs l'ont dominé en livrant des combats tactiques et en étant mobiles sur le ring.

Lucian est un boxeur intelligent. Il écoute religieusement les conseils de son entraîneur. Pensez-vous vraiment qu'il va tomber dans le panneau et jouer le jeu de Froch?!

Depuis une semaine, Froch ne cesse de répéter que la foule sera derrière lui et que Bute sera intimidé. Oui, la foule peut donner de l'énergie à un boxeur et elle peut influencer le pointage des juges. Mais sur le ring, Froch sera seul contre Bute. C'est lui qui devra performer et solutionner la défensive de Bute.

Il faut s'attendre à ce que le « cobra » se porte à l'attaque dès les premiers rounds, justement dans l'espoir d'intimider Bute et d'allumer la foule qui sera bruyante et hostile. Il a même déclaré à un quotidien de Londres qu'il s'attendait à ébranler son adversaire très tôt dans le combat. D'autant plus que le champion IBF est réputé pour connaître de lents débuts. Il met toujours deux ou trois rounds pour mesurer ses distances et cerner son adversaire.

Sans compter que Lucian aura peut-être besoin de plus de temps à s'ajuster car il concède 8 centimètres à l'Anglais, au niveau de la portée (Froch a vraiment de longs bras!)

Attendez-vous donc à ce que Froch remporte les deux premiers rounds et que Bute prenne ensuite le contrôle du combat.

On dit souvent qu'un boxeur est aussi bon qu'à son dernier combat. Froch s'est fait dominer face à Ward alors que Bute s'est amusé avec Glen Johnson. Avantage Bute!

On dit aussi que Froch commence à être un boxeur usé. Il a livré plusieurs bagarres. Ses six derniers combats ont atteint la limite des 12 rounds, pour un total de 72 rounds. Bute a livré 42 rounds de boxe pour la même période, sans être véritablement en danger.

Une autre facette qui me porte à croire que Bute l'emportera : il n'a pas lésiné sur les moyens financiers et a mis toutes les chances de son côté pour s'assurer de contrôler tout ce qu'il pouvait contrôler. En plus de son camp d'entraînement en Floride, il n'a pas hésité à passer deux semaines en Angleterre, avec toute son équipe, pour s'acclimater au décalage horaire. Quelques semaines avant le combat, Pierre Bouchard s'y était rendu pour faire du repérage : trouver le bon hôtel, le gymnase idéal, les meilleurs restaurants. Il a aussi fait les différents trajets en voiture pour mesurer la distance qui sépare l'hôtel au gymnase. On a même rencontré le cuisinier de l'hôtel pour s'assurer que la nourriture serait adéquate. Bref, tout a été pensé et calculé afin qu'il n'y ait aucune surprise lors de l'arrivée du champion.

Interbox a également engagé plusieurs bons partenaires d'entraînement, notamment Glen Johnson (qui a affronté Froch l'an dernier). Johnson avait également servi de partenaire à Andre Ward avant son duel face à Froch.

Ma prédiction : Lucian Bute l'emportera par K.-O., au 11e round grâce à un crochet de la droite au corps!

Je vous souhaite à tous, un très bon combat!!!