RDS.ca, Francis Paquin mardi, 19 févr. 2013. 16:52

MONTRÉAL - Même si sa priorité demeure un combat revanche contre Carl Froch à l’automne, Lucian Bute avoue que la possibilité d’affronter Jean Pascal le motive nettement plus.

Bute s’est adressé aux journalistes mardi après-midi pour la première fois depuis que son promoteur Jean Bédard a provoqué un véritable raz-de-marée en écrivant dimanche matin sur le site de réseautage social Twitter que son protégé était prêt à se mesurer à Pascal n’importe quand à partir de maintenant.

Les discussions entre les deux parties se sont déroulées si rondement qu’elles en sont venues à une entente de principe pour un duel le 25 mai. Mais rien n’est encore confirmé, puisque Pascal doit croiser le fer avec Chad Dawson cette journée-là et ce dernier n’entend pas céder sa place.

« Nous avons un plan mon équipe et moi et nous le respectons encore. Mon objectif est encore un combat contre Froch à l’automne », a lancé Bute avant un entraînement au Centre Claude-Robillard. « Mais si Froch perd ou décide de prendre sa retraite après son prochain combat et qu’il ne veut plus boxer, ce sera alors le moment d’affronter Pascal. Ça fait des années qu’il m’a lancé le défi. Je suis là, je suis prêt. »

« Lucian est conscient que Jean est déjà engagé dans un combat contre Dawson », a ajouté son entraîneur Stéphan Larouche. « Nous allons espérer qu’il gagne et si cela ne fonctionne pas avec Froch, alors nous affronterons Pascal à l’automne. Mais si c’est en mai, tant mieux. »

Ironiquement, Bute et Larouche ont martelé à plusieurs reprises pendant la conférence de presse que la revanche contre Froch est ce qu’il y a de plus important à leurs yeux, mais que Bute n’était plus le même depuis qu’il a donné le mandat à Bédard de négocier avec le clan Pascal. 

« Je suis venu au Québec pour disputer de gros combats et pour relever des défis », a expliqué l’ancien champion des poids super-moyens de la IBF. « Je n’ai pas été aussi excité que pour le deuxième combat contre (Librado) Andrade. »

« Ce serait un combat plus gros que notre sport, chose que nous n’avons pas eue depuis les duels entre Stéphane Ouellet et Dave Hilton », a continué Larouche. « Et ce serait télédiffusé sur HBO. On parlerait alors de cotes d’écoute exceptionnelles. »

« Lucian n’a pas eu la chance de vivre ce que Pascal a vécu avec Dawson ou encore Bernard Hopkins. La boxe ressortirait gagnante d’un combat Bute-Pascal. C’est vraiment le temps. »

Rien n’est encore officiellement confirmé, mais certains paramètres le sont. Il a notamment déjà été décidé que les deux pugilistes s’affronteraient à 175 livres, un poids que Bute n’a pas atteint depuis février 2005 pour son combat contre Carl Hendy. Depuis, il a disputé tous ses duels à 168 livres, à l’exception du dernier face à Denis Grachev où la limite était de 170 livres.

« Nous savons que Pascal a de la difficulté à faire le poids à 175 livres, alors nous ne lui demanderons pas de descendre à 168 livres », a précisé Larouche. « Ce serait prouver que nous ne voulons pas faire le combat. »

« Par contre, Lucian a encore des intentions à 168 livres et c’est pourquoi j’aimerais qu’il boxe aux alentours de 172 livres. Pour Pascal, ce sera 175 livres, pas une once de plus! »

Bute rêve encore d’être champion du monde, mais l’histoire prouve qu’un combat contre Pascal sera vraisemblablement le premier d’un série de deux ou de trois. Alors Froch ou Pascal?

Dans la Zone vidéo

Bute veut le combat
Bute veut le combat
Froch ou Pascal ?
Froch ou Pascal ?