C’est toute une carte qui attend les amateurs d’arts martiaux mixtes samedi soir en direct du MGM Grand Garden Arena de Las Vegas. En finale de la soirée, la grande supervedette de l’UFC, l’Irlandais Conor McGregor (19-2-0), ira à la guerre face au plus jeune des frères Diaz, Nate (18-10-0), dans un combat qui promet beaucoup d’action. Pour l’occasion, McGregor qui est actuellement le champion mondial des 145 livres montera de deux catégories pour combattre chez les mi-moyens et il a d’ailleurs fait osciller la balance à 168 livres lors de la pesée officielle de vendredi. Il s’agira d’un premier combat pour lui dans cette catégorie alors que Diaz a déjà eu l’occasion à quelques reprises de le faire, et c’est à 169 livres qu’il est monté sur la balance de son côté.

On sait qu’originalement McGregor devait affronter le champion mondial des 155 livres Rafael Dos Anjos, mais ce dernier a dû déclarer forfait en raison d’une fracture à un pied. McGregor souhaitait devenir le premier athlète de l’histoire de l’UFC à détenir deux ceintures de champion mondial simultanément dans deux catégories de poids. À la suite de l’abandon de Dos Anjos, Dana White et son groupe se sont tournés vers un adversaire taillé sur mesure pour ce genre de défi mais surtout quelqu’un qui permet en quelque sorte au gala de jouir d’encore plus d’intérêt parmi les amateurs. Diaz demande depuis des mois d’obtenir l’opportunité d’affronter McGregor et son souhait a été exaucé malgré que ce soit un appel de dernière minute. D’ailleurs, depuis que le combat a été officialisé, les deux s’en sont donné à cœur joie lors de différentes conférences de presse et entrevues télévisées. Ils en sont même presque venus aux coups mercredi en conférence de presse et lors d’une entrevue à la télé nationale jeudi, Nate Diaz est parti avant la fin de l’entrevue, n’en pouvant plus d’être insulté par le bouillant Irlandais.

Samedi soir, il sera le temps de passer de la parole aux actes autant dans le cas de McGregor que dans le camp de Diaz. Il est fort difficile présentement de parier contre McGregor et celui-ci a prédis qu’il allait passer le K.-O. à son adversaire avant la fin du premier round. Il faut se rappeler que l’Irlandais a prédit avec une exactitude déconcertante l’issue de ses quatre derniers combats. De son côté, Diaz n’a pas voulu se prêter au jeu des prédictions, se contentant de dire qu’il allait monter dans l’octogone pour « tuer ou être tué ». Au niveau des fiches respectives, McGregor a remporté ses 15 derniers combats (dont 7 au sein de l’UFC) et il n’a pas subi la défaite depuis novembre 2010. Ses deux défaites en carrière ont été par prises de soumissions et il s’agit justement de l’une des spécialités de son adversaire. Un autre élément nouveau pour McGregor est qu’il se retrouvera pour la première fois devant un adversaire relativement plus grand que lui (6’0 versus 5’8) et il concédera aussi deux pouces au niveau de la portée. McGregor, en plus d’avoir su entrer psychologiquement dans la tête de la majorité de ses adversaires, possède un style très peu orthodoxe et surtout il cache de la véritable dynamite dans sa main gauche. Il est capable de surprendre ses adversaires autant avec ses coups de pieds que ses combinaisons de boxe, de plus il est très rapide et précis. Il devra imposer son rythme très tôt dans le combat et j’ai bien hâte de voir comment il va s’ajuster à la boxe très large de Nate Diaz.

Du côté de Diaz, c’est le combat le plus important de sa carrière et de loin. Après avoir fait une bourse avoisinant les 40 000 $ US lors de son dernier combat, il devrait toucher plus d’un million de dollars samedi soir, et une victoire face à McGregor pourrait lui garantir d’excellentes bourses pour les combats à venir. Au niveau de sa fiche, Diaz a toujours affronté des adversaires de très grande qualité mais il a malheureusement perdu trois de ses cinq derniers combats. Il a par contre été dominant lors de sa victoire par décision unanime contre Michael Johnson en décembre dernier. De ses 18 victoires en carrière, il en a gagné 5 par K.-O., 10 par soumission et 3 par décision des juges. Il n’a subi le K.-O. qu’une seule fois en carrière et c’était en avril 2013 face à Josh Thompson.

Le gros désavantage pour Diaz dans ce combat est qu’il a reçu l’appel à la dernière minute et il n’aura eu qu’une dizaine de jours pour se préparer. Par contre, il était déjà à l’entraînement et se préparait même à participer à un marathon, mais force est d’admettre qu’il est très différent d’aller à la guerre contre l’un des plus dangereux cogneurs dans ce sport et aller courir sur une longue distance.

Dans le cas de Diaz, sa stratégie sera très importante, il devra faire ce que personne n’a vraiment réussi à faire avec brio contre McGregor à l’UFC : briser son rythme et imposer le sien. Si Diaz est capable de frustrer McGregor avec sa boxe et le forcer à commettre des erreurs, il pourra peut-être transporter l’action au sol où ça devrait être à son avantage. Diaz est dangereux au sol et il a beaucoup plus d’expérience à ce niveau que McGregor, de plus, ce dernier ne devrait pas disposer de l’un de ses plus gros avantages lorsqu’il combat à 145 livres : la force physique.

Quand ont y va d’une prédiction dans un combat d’arts martiaux mixtes, c’est toujours en sachant que tout peut arriver. Je crois sincèrement que Diaz donnera plus d’opposition à McGregor que ne l’ont fait la majorité de ses adversaires depuis qu’il combat sous la bannière de l’UFC mais je ne crois pas que ce sera suffisant. Il est aussi très difficile d’ignorer les prédictions de McGregor lui-même puisqu’il est précis comme une horloge dans ce département aussi, donc je vais me fier à « Mystic Mac » et prédire moi aussi une victoire de McGregor avant la fin du premier round.

Première défense de titre pour Holly Holm

L’Américaine Holly Holm (10-0-0) aura la chance de défendre son titre de championne du monde pour la première fois après avoir détruit l’ancienne monarque Ronda Rousey en novembre dernier. Elle retrouvera sur son chemin la très dangereuse et expérimentée Miesha Tate (17-5-0). C’est un combat excessivement intrigant puisque Tate a un style diamétralement opposé à celui de la dernière adversaire de Holm, Ronda Rousey, mais en même temps ses forces sont en réalité la grande force de Holly Holm : le combat debout.

Si elle veut l’emporter, Miesha Tate devra bousculer Holm et lui mettre une pression constante, elle devra lutter avec elle et tenter d’être par dessus elle au sol le plus souvent possible. Évidemment, dans le camp de la championne, on voudra qu’elle garde le combat debout à bonne distance pour qu’elle puisse se servir de ses coups de pieds puissants et de ses nombreuses combinaisons en boxe, elle qui a des mains très rapides.

C’est l’expérience qui jouera en faveur de Miesha Tate au niveau des arts martiaux mixtes (22 combats contre 10) mais il ne faut pas oublier que Holm a été championne du monde en boxe professionnelle et en kickboxing professionnel donc elle a l’habitude des grands rendez-vous. Holm est deux pouces plus grande que son adversaire et a aussi un avantage de quatre pouces au niveau de la portée. Elles ont deux adversaires en commun, Jan Finney et Ronda Rousey. Dans le cas de Finney, Holm lui a passé le K.-O. au deuxième round et Tate l’a emporté par décision unanime des juges, puis contre Ronda Rousey on se souvient tous de la violente victoire par K.-O. de Holm au deuxième round de leur combat alors que dans le cas de Tate a baissé pavillon deux fois face à l’ex-championne et chaque fois par clé de bras. Donc, si l’on ne se fie qu’aux adversaires communs, il y a un avantage du côté de Holm. Il est à noter que de ses 17 victoires, Tate en a remporté 3 par K.-O., 6 par soumission et 8 par décision des juges alors que des 10 victoires de Holly Holm, cette dernière en a remporté 7 par K.-O. et 3 par décision des juges.

Je m’attends à un excellent combat et je pense même que Tate réussira à imposer son rythme et à justement bousculer Holm au premier round, puis plus le combat avancera, plus Holm sera en mesure de s’ajuster et de s’établir. Ma prédiction : une victoire de Holly Holm par K.-O. technique au 4e round.

Les autres combats de cette excellente carte :

205 livres – Gian Villante (classé 13e) contre Ilir Latifi

205 livres – Corey Anderson (classé 12e) contre Tom Lawlor

135 livres femmes – Amanda Nunes (classée 4e) contre Valentina Shevchenko (classée 10e)

170 livres – Brandon Thatch contre Siyar Bahadurzada

170 livres – Erick Silva contre Nordine Taleb

185 livres – Vitor Miranda contre Marcelo Guimaraes

145 livres – Darren Elkins (classé 11e) contre Chas Skelly

155 livres – Diego Sanchez contre Jim Miller

155 livres – Jason Saggo contre Justin Salas

145 livres – Julian Erosa contre Teruto Ishihara