samedi, 23 févr. 2008. 19:46

MONTREAL - Bob Gainey ne cessera jamais de surprendre. C'est vêtu de son uniforme du Canadien, chaussé de ses patins, que l'ancien numéro 23 du Canadien a fait son dernier tour de piste, sous les acclamations et les cris d'un public enthousiaste.

"Merci Montréal, a déclaré Gainey dont le numéro 23 a été retiré samedi soir lors d'une belle et sobre cérémonie. Je me rends compte que je suis plus à l'aise en cravate et costume qu'en uniforme de joueur de hockey."

Gainey aurait aimé remercier tous ceux qui l'ont aidé au cours de sa carrière. Il s'en est tenu à Doug Jarvis et Guy Carbonneau. Jarvis qu'il a eu comme coéquipier chez les Petes de Peterborough puis à Montréal. Carbonneau qu'il a eu comme jeune joueur de centre.

"J'ai rarement joué un match sans avoir l'un de ces deux joueurs à mes côtés, a rappelé Gainey, qui est devenu le 14e immortel du Tricolore. J'ai joué avec de grands joueurs, Larry Robinson, Guy Lafleur. Mais, pour moi, ils sont mes super-vedettes."

Gainey a aussi remercié Serge Savard et Jacques Lemaire qui lui ont permis d'évoluer dans de bonnes équipes à ses six dernières saisons à Montréal.

L'ancien capitaine et actuel directeur général a rappelé l'impact que l'organisation du Canadien et la ville de Montréal ont eu sur sa vie.

"C'est incroyable, a-t-il dit. J'ai vécu de belles aventures dans ma vie, j'ai eu beaucoup de succès. Mais la base de tout cela vient de mon association avec le Canadien dans la meilleure ville au monde."

Sa soeur Maureen a présenté Gainey sous un jour que l'on connaît moins. Dans une allocation livrée exclusivement en français, au demeurant excellent, Maureen Newbie a parlé de la générosité de Bob Gainey envers ses sept enfants.

"Il a toujours été un ange gardien pour toute notre famille", a-t-elle dit.

Ses enfants Anna, Steve et Colleen ont assisté à la cérémonie. Sa mère Anne a regardé à la télé depuis Peterborough. Il manquait sa femme Cathy, emportée par un cancer en 1990, et sa fille Laura, décédée tragiquement en mer il y a deux ans.

Plusieurs joueurs ayant remporté la Coupe Stanley en 1986 étaient présents pour rendre hommage à leur ancien coéquipier : Mats Naslund, Ryan Walter, Lucien Deblois, Chris Nilan, Dave Maley, Serge Boisvert, Sergio Momesso, Mike Lalor et Brian Skrudland étaient sur place sans parler, bien sûr, de Guy Carbonneau ainsi que l'entraîneur Jean Perron. Doug Risebrough, alors chez les Flames de Calgary, a également fait le déplacement.

Bob Gainey a joué 16 saisons à Montréal, méritant la Coupe Stanley cinq fois. Il a aussi remporté le trophée Frank Selke à quatre reprises et le Conn Smythe une fois.