RDS.ca,
jeudi, 21 oct. 2010. 21:54

Le Canadien est tombé dans le piège des Devils du New Jersey.

Dans une partie somnifère, les Devils et Martin Brodeur ont vaincu le Canadien au compte de 3-0.

Brodeur, qui s'illustre toujours contre le Canadien, a arrêté les 28 tirs dirigés vers lui pour signer un second jeu blanc en 2010-11 et un 112e en carrière. Pour le gardien de St-Léonard, il s'agissait aussi d'un neuvième jeu blanc en carrière contre le Tricolore en 60 parties.

"On dirait que j'aime ça jouer ici, a dit Brodeur en riant. Je ne vais pas m'en plaindre, surtout avec notre début de saison."

"On voulait bien commencer nos trois parties en quatre soirs, a ajouté le gardien. Il faut bâtir sur cette victoire parce que nous sommes encore fragile. Il ne faut pas croire que nous sommes relancés avec un seul match."

Les Devils n'ont dirigé que 20 tirs au but, soit successivement trois, huit et neuf.

"On a beaucoup de talent et on n'est pas dans l'obligation d'ouvrir le jeu tout le temps. Ça peut être difficile à comprendre," a continué Brodeur.

Le Canadien (3-2-1) amorce sur une mauvaise note une série de six matchs en dix jours.

L'avantage numérique du Canadien continue d'éprouver des ennuis, ayant été blanchi trois fois ce soir et n'ayant touché la cible qu'une fois en 20 occasions.

Il s'agit d'une deuxième victoire en sept parties pour les Devils, qui connaissent un début de saison difficile. En une seule rencontre, les Devils ont presque produit le tiers de leurs buts depuis le début de la campagne, eux qui n'avaient que dix buts en six rencontres.

Ils n'ont pas perdu de temps pour ouvrir la marque. Zach Parisé a déjoué Carey Price après 4:20 en première période. Il a récupéré une rondelle alors qu'il était à la droite du filet. Travis Zajac et Dainius Zubrus ont récolté des aides.

Par la suite, les Devils ont joué le style qu'on leur connaît en fermant le jeu et laissant peu de chance de compter.

Zubrus s'est aussi fait complice du deuxième but des Devils sur le but de Jason Arnott dont la rondelle a dévié sur un bâton. Jamie Langenbrunner a également récolté une aide. Arnott a également participé au troisième but des siens, celui de Matt Taormina, sur un tir dévié encore une fois en troisième.

"Ça été un match frustrant, a avoué Brian Gionta. On a bien commencé la première période."

Le séjour de Tom Pyatt sur le premier trio en compagnie de Scott Gomez et Brian Gionta n'aura duré que 40 minutes parce qu'au début de la troisième période, Jacques Martin l'avait remplacé par Michael Cammalleri. Après Benoit Pouliot et Travis Moen, le pilote du Canadien est toujours à la recherche de l'ingrédient manquant.

Le Québécois Olivier Magnan disputait un premier match dans la LNH et l'entraîneur des Devils, John MacLean, a posé un beau geste en insérant le défenseur dans la formation de départ. Le choix de cinquième ronde des Devils en 2006 a été utilisé pendant 16:12. Il a avoué, sans surprise, qu'il était nerveux avant le début de la partie, surtout quand il a su qu'il commençait la rencontre.

"La nervosité est partie rapidement dès le début de la rencontre, a dit le jeune homme de Sherbrooke. J'ai joué de façon conservatrice."

"C'était plaisant à voir. J'ai essayé de lui parler en français sur la glace, a dit Brodeur, mais ça ne fonctionnait pas. Montréal était une belle pour lui pour amorcer sa carrière et je suis content de cette victoire pour lui."

Le Canadien disputera son prochain match samedi à Ottawa.