RDS.ca, Éric Leblanc vendredi, 31 mai 2013. 15:13

TORONTO - Si l’on se fie aux propos de Trevor Timmins, le directeur du recrutement amateur du Canadien, il est fort possible que l’organisation montréalaise effectue une transaction pour améliorer le choix dont elle dispose en première ronde, la 25e sélection.

En tant que responsable du repêchage, Timmins vit une réalité diamétralement opposée à celle de l’an dernier alors que le Canadien avait bénéficié du troisième rang pour recruter Alex Galchenyuk.

À première vue, la situation ne semble pas aussi excitante cette année, mais c’est loin d’être le cas puisque le Tricolore possède six choix en banque lors des 90 premières sélections. Ces actifs économisés pourraient permettre au CH d’améliorer son sort le 30 juin.

« Je suis certain que si un joueur qui nous intéresse énormément est disponible avant notre sélection, Marc (Bergevin) n’hésitera pas à grimper de quelques échelons en faisant une transaction », a-t-il soutenu en parlant du travail de son directeur général.  

« Ces six choix nous donnent plus de munitions pour travailler. Le portrait qui existe aujourd’hui risque d’être différent pour plusieurs équipes lors du repêchage », a-t-il ajouté.

Tout de même, Timmins ne veut pas promettre que son équipe passera à l’action parce que la transaction doit être valable.

« Si on utilise ces six choix, on aura quand même six bons joueurs parce que la profondeur est vraiment présente surtout en première ronde », a précisé celui qui en sera à son 11e repêchage avec le club montréalais.

À condition que le Canadien ne sacrifie pas quelques choix pour améliorer son sort, il ne serait pas surprenant que la direction pige, à quelques occasions, du côté de la LHJMQ, qui devrait connaître un repêchage des plus satisfaisants.

Les noms qui pourraient intéresser Timmins et son entourage sont nombreux. Parmi eux, les attaquants William Carrier, Laurent Dauphin, Frédérik Gauthier, et Adam Erne sont sans doute du groupe, tout comme les défenseurs Samuel Morin et Jonathan Diaby.

Timmins ne peut faire de promesses à ce sujet, mais il ne ferme pas la porte à cette hypothèse.

« C’est trop difficile de prédire parce que 29 autres équipes se retrouvent en compétition avec nous. Nous sommes prêts et nous avons notre propre « combine » le 5 juin auquel seront invités 35 joueurs de la LHJMQ pour leur donner une chance supplémentaire », a répondu l’homme qui aime sans doute le conditionnement physique plus que certains espoirs si l’on se fie à sa carrure.

Timmins ne peut trop s’aventurer sur cette piste, mais il convient cependant que le Canadien sera attentif à la situation des gardiens de but.

« C’est une position à laquelle nous n’avons pas beaucoup de profondeur donc c’est certain que nous allons regarder de ce côté, mais ça dépendra quand même si nos gardiens préférés sont partis. »

À l’heure actuelle, c’est surtout à la ligne bleue que la troupe de Michel Therrien dispose du plus de ressources. La direction aimerait sans doute augmenter ce facteur du côté de l’attaque, mais tous les scénarios demeurent envisageables.

« Ça dépendra encore des joueurs disponibles à notre tour. Si un défenseur très intéressant est libre, on n’a jamais trop de bons défenseurs comme on a pu voir cette année avec ce que nous avons vécu », a rappelé Timmins en écho à son directeur général.

Selon les dires de Timmins, le processus des dizaines d’entrevues effectuées cette semaine ne représente qu’une petite partie du casse-tête parce que les recruteurs ont déjà récolté une multitude d’informations sur les espoirs. Il a tenu à préciser que tous les joueurs rencontrés devaient démontrer du caractère et un haut niveau de compétitivité.

En terminant, Timmins a expliqué la nomination de Shane Churla à titre de dépisteur en chef. L’ancien robuste hockeyeur arrive des Stars Dallas qui n’ont pas connu une tonne de succès via le repêchage au cours des dernières saisons.

« Ce n’est pas lui qui avait le dernier mot à Dallas, mais il est quand même à l’origine de quelques bonnes sélections comme Jamie Benn et l’ajout de quelques joueurs autonomes intéressants. Il a accompli du bon boulot avec eux, il a joué dans la LNH, il travaille bien et notre équipe le connaît », a justifié Timmins à propos de Churla qui sera sous sa responsabilité.