samedi, 28 avr. 2012. 16:51

OTTAWA - Les Sénateurs ramassaient leurs effets personnels, samedi, deux jours après l'élimination face aux Rangers. La grande question: le cas de Daniel Alfredsson, qui devra décider s'il veut revenir pour une autre saison ou non.

Le capitaine de l'équipe songe à la retraite, mais il veut prendre son temps avant de décider. Son contrat est encore bon pour une saison, qui lui vaudrait un million de dollars.

« Nous avons bien fait mais la saison a été longue physiquement et mentalement, a dit Alfredsson, 39 ans. La question est de savoir si j'ai l'énergie et la motivation pour me préparer à une autre saison. Si vous voulez fournir votre plein rendement, il faut être prêt à s'entraîner rigoureureusement pendant l'été. »

Alfredsson a reconnu que les exigences d'un joueur de hockey l'ont souvent privé d'une partie de l'énergie qu'il voudrait consacrer à ses quatre jeunes garçons. Mais en même temps, ceux-ci aiment beaucoup le voir dans l'uniforme des Sénateurs.

« Ils aiment venir dans le vestiaire et assister aux matchs », a dit le Suédois, qui joue pour Ottawa depuis 1995.

Les joueurs des Sénateurs espèrent le convaincre de disputer au moins une saison de plus.

« Je vais peut-être même l'obliger à revenir, a dit Chris Neil avec le sourire. Il a été formidable pendant toute la saison. Tout le monde a pu voir qu'il fait encore partie de l'élite. Il peut changer l'allure d'un match, marquer les gros buts et donner l'exemple. C'est un leader. »

Alfredsson prendra les prochaines semaines pour voir s'il est prêt à délaisser le sport qu'il aime. On pourrait toutefois le revoir sur patins dans un avenir rapproché : la Suède aimerait compter sur lui au championnat mondial de hockey, qui commencera le 4 mai. Il n'a pas encore décidé s'il y sera. La compétition aura lieu en terre natale à Stockholm, ainsi qu'à Helsinki en Finlande.