AFP vendredi, 22 févr. 2013. 17:41

MADRID - Le FC Barcelone revient dans un championnat qu'il domine en accueillant le FC Séville samedi lors de la 25e journée, afin peut-être d'oublier la défaite (2-0) face à l'AC Milan mercredi, en 8e de finale aller de la Ligue des champions.

Le Barça dispose d'une confortable avance de 12 points sur son dauphin, l'Atletico Madrid, qui accueillera l'autre club Barcelone, l'Espanyol, 12e du classement.

On suivra de près l'annonce de la composition du groupe du Barça: Eric Abidal y figurera-t-il, maintenant que les médecins lui ont donné leur feu vert pour rejouer, le considérant remis de sa greffe du foie d'avril 2012? Certains médias catalans n'excluaient même pas de le voir jouer samedi.

Un Abidal en pleine santé et en forme ne serait probablement pas du luxe pour la défense catalane, dont la défaite à San Siro a confirmé l'impression de vulnérabilité qu'elle donnait depuis quelques semaines: 15 buts encaissés lors des 10 derniers matches.

Le rendement d'une attaque prolifique, et d'un Lionel Messi impérial, suffisait largement à compenser jusqu'alors, mais elle s'est essoufflée ces derniers temps. "Nous ne sommes pas bien physiquement, nous sommes réellement à la limite", a reconnu "Cesc" Fabregas.

Si la première place de la Liga n'est pas en cause, le prestige, en revanche, est à soigner dans la perspective de deux "clasicos" face au Real qui s'approchent, d'abord en demi-finale retour de la Coupe du Roi au Camp Nou (1-1 à l'aller) le 27 février, puis en championnat le 2 mars à Bernabeu.

Le Real se déplace, samedi aussi, chez la lanterne rouge, le Deportivo La Corogne. Il est 3e, à 16 points du Barça, trop loin, mais à 4 points seulement de l'Atletico, et il a l'occasion de creuser l'écart sur Malaga et Valence, qui le suivent respectivement à 7 et 9 points. L'occasion aussi de faire tourner l'effectif en vue du déplacement pour le difficile 8e de finale retour de Ligue des champions contre Manchester United (1-1 à l'aller à Madrid), et des "clasicos".

La Real Sociedad, victorieuse du derby basque 3 à 1 sur le terrain de l'Athletic Bilbao, a rejoint Valence à la 5e place, à deux points de Malaga, 4e.