AFP vendredi, 22 févr. 2013. 17:11

BERLIN, Allemagne - Impérial à Arsenal (3-1), le Bayern Munich revient samedi aux affaires nationales en recevant en championnat le Werder Brême (11e), avec pour objectif d'étendre provisoirement à 18 points son avance sur Dortmund, en déplacement délicat dimanche à Mönchengladbach (10e).

La 23e journée sera une répétition générale avant le choc entre Bavarois et Borussiens, mercredi en quarts de finale de la Coupe d'Allemagne.

1000e POUR HEYNCKES. A 67 ans, Jupp Heynckes, l'entraîneur du Bayern, espère bien fêter par une victoire sur le Werder Brême son 1000e match de Bundesliga (369 comme joueur, 630 comme entraîneur). Il peut compter sur une équipe plus que jamais déterminée à tout balayer sur son passage après le succès (3-1) ramené d'Arsenal, histoire de se rapprocher d'un 23e titre national avant d'accueillir Dortmund mercredi en quart de finale du Pokal et penser à conquérir l'Europe. Dans cette optique, il devrait laisser au repos Thomas Müller et Mario Mandzukic, auteur de 7 buts depuis la reprise dont un contre Arsenal, et faire appel à Arjen Robben et Mario Gomez pour composer avec Franck Ribéry et Toni Kroos une attaque bavaroise euphorique (57 buts marqués).

Dans le ventre mou du classement, le Werder rêve d'être le 5e club cette saison à prendre au moins un point contre le Bayern. Faisable, selon l'ex-international Tim Borowski: "l'AC Milan a montré qu'avec une bonne organisation on peut battre un gros adversaire" (2-0 contre le Barça). Une comparaison probablement trop flatteuse pour le Werder, deuxième moins bonne défense de la Ligue (41 buts pris) alors que Munich n'a encaissé que 7 buts dont le dernier face à "Gladbach" mi-décembre.

SURFER SUR LA VAGUE. Schalke (9e) doit surfer sur la vague du match nul (1-1) rapporté de Galatasaray en recevant samedi Dusseldorf (13e), pour redorer un blason terni en Bundesliga. Après deux nuls successifs à l'extérieur (2-2 à Mayence), le club de Gelsenkirchen a un besoin impératif d'une victoire, qui lui échappe depuis le festival offensif (5-4) lors de la reprise contre Hanovre. "J'espère que l'équipe a compris ce qu'elle doit faire pour réussir. Et si les résultats suivent, alors le calme reviendra", a déclaré le directeur sportif Horst Held, en référence à la situation de crise dans laquelle s'est plongé le club en Bundesliga.

REUS RETOURNE A GLADBACH. Joueur de la 22e journée avec son triplé, Marco Reus est en pleine forme pour son retour dimanche à Mönchengladbach sous les couleurs de Dortmund. De quoi faire trembler son ancien club auquel il avait claqué deux buts lors d'une démonstration au match aller (5-0). "Je ne me pose pas de question devant le but, je pense juste à marquer", a prévenu "Roll Reus" qui s'entend à merveille avec le maestro Mario Götze. Ce dernier devrait figurer à la pointe de l'attaque en l'absence des spécialistes Robert Lewandowski et Julien Schieber, suspendus.

Leverkusen, à une longueur, connaîtra le résultat avant de clore la 23e journée chez la lanterne rouge Greuther Furth. Reste à savoir comment Stefan Kiessling et Andre Schürrle auront digéré leur élimination jeudi en Europa League face au Benfica.