AFP jeudi, 2 mai 2013. 08:17

BERLIN - Jupp Heynckes a fait allusion pour la première fois ouvertement à une possible fin de carrière en fin de saison, après la démonstration du Bayern Munich à Barcelone (3-0), mercredi soir, confirmant le géant bavarois en finale de la Ligue des champions.

"Je suis dans le soccer depuis 50 ans, comme joueur et entraîneur. Il arrive un jour où on pense que c'est assez", a déclaré jeudi Heynckes en conférence de presse, rappelant qu'il fêtera ses 68 ans mercredi.

Le coach allemand avait écarté la question sur son avenir depuis l'annonce en janvier de son remplacement par l'Espagnol Pep Guardiola cet été.

Il avait rejeté les rumeurs sur un éventuel passage à Schalke, qu'il a entrainé une saison (2003-2004) ou encore un retour au Real Madrid, club qu'il a mené au triomphe européen en 1998, en remplacement de Jose Mourinho.

Heynckes peut envisager un départ en fanfare puisque le Bayern est un sérieux prétendant au premier triplé de l'histoire du football allemand.

Le titre national en poche depuis le 6 avril, les Bavarois disputeront la finale de C1 face à Dortmund le 25 mai à Londres, puis affronteront Stuttgart en finale de la Coupe d'Allemagne le 1er juin à Berlin.

Record de cotes d’écoute

La victoire du Bayern Munich à Barcelone, retransmise par la chaîne ZDF, a établi un nouveau record d'audience pour la télévision allemande en 2013, avec 15,9 millions de téléspectateurs, soit 46,2 % de part du marché.

Le précédent record était de 13,7 millions de téléspectateurs pour la victoire de Dortmund sur le Real Madrid (4-1) en demi-finale aller de la C1 la semaine dernière.

Le Bayern et Dortmund disputeront la première finale allemande de l'histoire de la Ligue des champions.

Auparavant, les deux prétendants se retrouvent samedi dans la Ruhr en match retour du championnat d'Allemagne. Le match aller à Munich s'était conclu par un match nul (1-1).

La sourire de Merkel

La chancelière Angela Merkel se réjouit de la finale 100% allemande entre le Bayern et Dortmund en Ligue des champions, mais aucune décision n'a été prise sur sa présence au match.

"Pour le moment la décision n'est pas prise. Il est trop tôt", a dit une porte-parole interrogée sur un éventuel déplacement de Mme Merkel pour assister à la finale, dans le mythique stade londonien de Wembley.

Mme Merkel avait réagi dès mercredi soir à la qualification du Bayern face à Barcelone, faisant suite à celle de Dortmund contre le Real Madrid, en écrivant sur sa page Facebook: "Je me réjouis car une chose est sûre, l'Allemagne va gagner".

La chancelière suit régulièrement l'équipe nationale allemande lors des grandes compétitions internationales, vivant les rencontres avec passion depuis la tribune officielle, ce qui fait souvent le bonheur des photographes qui immortalisent ses élans de joie lorsque la Nationalmannschaft marque.