RDS.ca mercredi, 27 mars 2013. 19:05

L’Impact a beau faire tourner les têtes dans la MLS et occuper le sommet du classement général, il y a encore place à amélioration pour l’équipe de Nick De Santis.

Alors que l’équipe menée par l’entraîneur-chef Marco Schällibaum se fait prendre au sérieux à travers le circuit, le directeur sportif de l’Impact a fait le point mercredi sur le surprenant début de saison de ses hommes

Selon ce dernier, le groupe a su bâtir sur les déceptions de la première saison en MLS et fait preuve de caractère sur les terrains adverses. Mais surtout, les joueurs ne sont jamais satisfaits, même dans la victoire.

« Il (Valentin) a besoin d'un changement »
« Il (Valentin) a besoin d'un changement »

« De les voir la tête basse après une victoire et qu'ils sachent qu'il y a du progrès à faire, c'est bon signe, fait remarquer De Santis. Même quand on ne joue pas super bien, nous sommes capables d'aller chercher des résultats. Ça devient très important pour une équipe qui doit avoir du succès. »

« Si nous pensons que nous sommes arrivés à notre but, c’est à ce moment que nous connaîtrons des ennuis. Le plus gros défi sera de continuer à fournir un effort constant collectivement », renchérit le capitaine Davy Arnaud.

Malgré les succès du début de saison, le personnel d'entraîneurs est bien conscient que rien n'est parfait.

« Il faudrait peut-être tenir le ballon un peu plus et imposer notre style. Notre bloc défensif était très bien et nous ne donnons pas beaucoup à l'adversaire », observe l’entraîneur adjoint Mauro Biello

Bernier à son meilleur

Patrice Bernier n'est certainement pas étranger au départ canon de l'Impact, lui qui domine la MLS avec trois passes décisives cette saison.

Son patron Nick De Santis va même jusqu'à dire qu'il est l'un des meilleurs milieux de terrain du circuit.

« C'est une chance pour lui (Valentin) d'être vu »
« C'est une chance pour lui (Valentin) d'être vu »

« Même dans une position plus en retrait, il voit les choses devant lui grâce à son expérience et son intelligence du jeu. Il a trois passes décisives pour le moment et ça nous aide beaucoup. »

De Santis a par ailleurs fait le point sur les rumeurs concernant l'attaquant Daniele Paponi. Le FC Bologne a contacté l'Impact pour connaître l’intérêt de l’équipe. De Santis confirme qu'il aimerait inviter Paponi pour un essai, mais aucune décision n'a été prise pour le moment.

* D’après un reportage de Patrick Friolet