vendredi, 22 févr. 2013. 09:04

MONTRÉAL - Le joueur de tennis originaire de Sainte-Foy, Pierre-Ludovic Duclos, a été appréhendé jeudi à Bradenton, en Floride, sous des accusations de leurre d'enfant par voie informatique.

Selon le rapport d'enquête du bureau du shériff du comté de Manatee, obtenu par La Presse Canadienne, Duclos a rencontré une jeune fille de 13 ans dimanche dernier sur un court de tennis et les deux ont discuté de la possibilité qu'il devienne son entraîneur.

L'enfant était accompagnée d'une adulte et le tennisman, qui est classé comme le 6e meilleur joueur au Canada et le meilleur joueur masculin au Québec, a été mis au courant dès ce moment qu'elle n'était âgée que de 13 ans.

Par la suite, Duclos serait entré en contact avec la jeune adolescente par message texte et lui a envoyé une photo sexuellement explicite de lui-même.

L'affaire a été rapportée aux policiers, qui ont récupéré la photo et les messages de Duclos incitant la jeune fille à se livrer à des activités sexuelles avec lui.

Une détective du bureau du shériff a alors initié une conversation par téléphone cellulaire avec Pierre-Ludovic Duclos, se faisant passer pour la jeune fille. Il a de nouveau tenu le même genre de propos, a continué de l'inviter à des activités sexuelles et a envoyé une autre photo.

Une rencontre a été organisée et le joueur de tennis de 27 ans, qui croyait retrouver une jeune adolescente de 13 ans dans le but de se livrer à des activités sexuelles, s'est plutôt retrouvé en présence des policiers du comté de Manatee.

Selon le bureau du shériff, Pierre-Ludovic Duclos aurait fait des aveux complets lors de son interrogatoire.

Il était toujours détenu vendredi matin en vertu de cinq accusations reliées au leurre d'enfant et devait comparaître en après-midi afin qu'un juge puisse fixer une caution pour sa remise en liberté.