samedi, 20 août 2011. 13:45

MONTRÉAL - Andrew Ranger a défendu son titre avec succès, samedi, menant de bout en bout l'épreuve de la série Canadian Tire disputée sur le circuit Gilles-Villeneuve.

Ranger, qui avait déjà triomphé en 2007 et 2010 au circuit Gilles-Villeneuve, a ainsi récolté sa deuxième victoire en quatre épreuves cette saison en série Canadian Tire.

Le pilote de 23 ans, disposant visiblement d'un bolide supérieur au peloton, s'est rapidement forgé une confortable avance en tête. Il n'a jamais véritablement regardé dans ses rétroviseurs par la suite.

« Je pense que ç'a été une course où j'ai vraiment travaillé fort pour demeurer à l'avant - c'est pas toujours évident quand tu as les pilotes qui repoussent leur freinage -, mais je crois qu'on a encore une fois prouvé que notre voiture était très rapide ici à Montréal », a commenté le pilote natif de Roxton Pond.

On anticipait une belle bagarre entre Ranger et Alexandre Tagliani - les deux hommes s'étaient accrochés au Grand Prix ICAR de Mirabel au début du mois de juin -, mais elle n'a finalement jamais eu lieu.

« Juste avant la dernière relance, j'ai connu des problèmes électroniques qui m'ont empêché d'effectuer une remontée, a expliqué Tagliani. Et ça ne me tentait pas de jouer en cochon, parce que les autres pilotes voyaient que j'avais des problèmes et qu'ils m'auraient sorti si j'avais tenté de défendre ma position. »

Kerry Micks a mené une charge tôt dans l'épreuve contre Ranger, expédiant les deux pilotes temporairement hors-piste. Cet incident n'était pas sans rappeler le duel qu'ils s'étaient livré dans le dernier virage avant le fil d'arrivée, il y a trois ans. Ils ont néanmoins conservé leur position respective.

Quelques minutes plus tard, Tagliani et Jason Bowles ont rattrapé Micks pour entamer une chaude lutte à trois. Après quelques dépassements audacieux, séparés par quelques relances, c'est finalement Micks qui a terminé en deuxième position. Bowles a grimpé sur la troisième marche du podium.

« On a été chanceux de terminer en deuxième position parce qu'on avait beaucoup d'ennuis à l'intérieur de la voiture, a confié Micks. Je n'avais pas de pression d'huile et j'ai dû pousser sur quelques boutons pour rallumer l'électronique, donc je n'étais pas confortable, mais les drapeaux jaunes nous ont sauvés. »

Jeff Lapcevich et Tagliani ont complété, dans l'ordre, le top 5. Derrière, plusieurs accrochages sont survenus, entraînant son lot de drapeaux jaunes.

Les frères Jean-François et Louis-Philippe Dumoulin, qui se sont élancés côte-à-côte sur la quatrième ligne de la grille de départ, ont respectivement terminé aux neuvième et 10e échelons. Louis-Philippe s'est notamment illustré en livrant une belle bagarre durant quelques tours en début de course avec les Ontariens Lapcevich et J.R. Fitzpatrick.

Le meneur au classement des pilotes Canadian Tire, l'Ontarien Scott Steckley, s'est contenté de la septième place.

L'ex-défenseur du Canadien de Montréal, Patrice Brisebois, a pris la 28e place.

Isabelle Tremblay, meneuse dans la course au titre de recrue de l'année en série Canadian Tire, a terminé en 29e position.