MONTRÉAL – Le Canadien a réussi une prestation plus convaincante à sa deuxième partie préparatoire durant laquelle Charles Hudon a poursuivi sur sa lancée en se démarquant face aux Capitals de Washington.

À la conclusion de ce duel ponctué d’une tonne de punitions (13 pour être exact), le tableau indicateur a affiché un pointage de 4-2 en faveur de la troupe d’Alexander Ovechkin en dépit d’une domination montréalaise de 43 à 22 au chapitre des tirs.

« Charles continue à se démarquer »

« On a accompli beaucoup de bonnes choses même si on voit encore quelques détails reliés à la rouille. La seule chose qui est décevante, c’est la marque finale parce qu’on aurait mérité un meilleur sort », a jugé Claude Julien qui a apprécié la gestion de la rondelle et les entrées en zone offensive sur le jeu de puissance.

« Bien sûr, on veut créer plus de chances de marquer, mais ce seront des choses sur lesquelles on pourra travailler pendant la suite du camp d’entraînement », a ajouté l’entraîneur.

Les partisans – et les dirigeants – retiendront surtout la performance de certains joueurs. En premier lieu, Hudon a su prouver que son début inspiré à ce camp d’entraînement n’était pas de la poudre aux yeux. Son audition a plu au public qui désire vraiment que ça fonctionne pour lui.

« Il continue de se démarquer, on est extrêmement satisfaits de son camp d’entraînement. Il veut rester ici et il fait tout pour retenir l’attention. Tant mieux pour lui, on aime bien ce qu’il nous procure depuis le début », a confirmé Julien.

Le Québécois de 23 ans se sent plus à l’aise pour cette occasion de s’établir dans la LNH et il l’a prouvé de nouveau avec une récolte d’un but sur le jeu de puissance en plus de se buter à un poteau. Il s’est classé sans équivoque parmi les meilleurs patineurs de la soirée en étant la bougie d’allumage de son trio qu’il complète avec Tomas Plekanec et Artturi Lehkonen qui a été efficace à cinq contre cinq et en avantage numérique.

« Ça s’est bien passé, on a une bonne chimie ensemble. On se trouvait presque partout sur la patinoire. C’était un peu plus difficile au début, mais on avait plus la possession après la première période », a commenté Hudon qui retenait beaucoup de positif.

Le CH aurait mérité un meilleur sort

Les spectateurs ont également savouré le but de Max Pacioretty, également sur l’attaque à cinq, qui a été mis en scène par Jonathan Drouin et Ales Hemsky. Drouin n’a pas déçu à sa première rencontre dans l’uniforme du CH et il a failli marquer sur un puissant tir qui s’est arrêté sur le poteau.

« On a joué une bonne partie en dirigeant beaucoup de lancers. C’était une bonne première rencontre pour notre groupe », a déclaré Drouin qui a senti de la cohésion sur son trio.

« Ça s’est bien passé, on retrouve nos jambes et ça allait mieux plus que le match avançait », a noté le numéro 92 qui a ressenti des frissons de jouer au Centre Bell dès l’échauffement. 

Si on ne doutait pas des habiletés de Drouin et Pacioretty, on a pu constater que Hemsky demeure très agile avec la rondelle en zone offensive. Il devra cependant éviter les revirements comme celui qui a mené à une descente à trois contre un.

Un départ encourageant pour Mete et Jerabek

Le jeune défenseur Victor Mete mérite aussi une mention honorable. En plus de son habile remise sur le but de Hudon, l’athlète de 19 ans s’est bien débrouillé auprès de Shea Weber. Son aisance sur patins ne fait aucun doute et ça lui permet de s’aventurer profondément en zone offensive. L’Ontarien a essayé d’en faire un peu trop à certains moments, mais ça se comprend pour un baptême dans le circuit Bettman, et il ne s’est pas laissé affecter par deux contacts solides à son endroit en début de soirée.

« Ça démontre son caractère. Il a un petit gabarit, mais il n’a pas froid aux yeux et rien ne l’intimide. J’ai trouvé qu’il a bien réagi après s’être fait frapper de la sorte. Je l’ai trouvé bon surtout pour son premier match dans la LNH. Il a bien bougé la rondelle, il se sent bien auprès de Weber et ça lui permet de jouer son style. C’est positif pour lui et pour nous », a décrit Julien.

Le choix de quatrième ronde du Tricolore en 2016 considère que l’approche digne des rangs professionnels des Knights de London l’aide énormément.

« C’est vrai qu’on se prépare ainsi et ça m’est très utile. Je ne me sens pas dépaysé dans un environnement de la LNH. C’est plus facile de franchir la prochaine étape », a-t-il constaté avec modestie.

ContentId(3.1243547):Canadiens : Charles Hudon marque sur la superbe passe de Victor Mete (LNH)
bellmedia_rds.AxisVideo

Tout comme Mete, Jakub Jerabek goûtait à ce niveau pour une première fois et il a laissé une bonne impression. Il sera intéressant de découvrir s’il peut assumer des responsabilités plus imposantes au fil du calendrier préparatoire.

« Je me sentais bien, j’ai gagné en confiance avec quelques présences. Ma première période a été plus ordinaire, mais c’était mieux par la suite », a rapporté Jerabek, qui veut mieux gérer ses chances de compter la prochaine fois. 

« Il a bien fait. Je ne peux pas dire que je suis déçu pour son premier match. Il fera quelques ajustements à son jeu, mais il s’est bien comporté », a évalué Julien.

La mobilité de Jerabek est un atout considérable comparativement à Mark Streit qui s’est fait contourner beaucoup trop facilement par Evgeny Kuznetsov sur le premier but des Caps.

Jakub Vrana a compté l’autre but des Capitals aux dépens de Carey Price qui a cédé deux fois sur 10 lancers. Il faut préciser que Price n’y pouvait rien sur le deuxième puisque son défenseur Brandon Davidson a fait dévier le disque dans son filet.

Charlie Lindgren, le dauphin de Price, a été déjoué une fois par Devante Smith-Pelly sur un total de 11 lancers. Il a manqué de veine alors que la rondelle a bondi dans les airs pour se retrouver derrière lui. Tom Wilson a complété le pointage dans une cage déserte.

Sans se démarquer autant que d’autres coéquipiers, Nikita Scherbak a complété quelques séquences intéressantes avec Andreas Martinsen et Byron Froese comme partenaires.

La troisième rencontre préparatoire du Canadien – sur un total de huit – aura lieu jeudi soir au Centre Bell avec la visite des Devils. Le Tricolore prévoit procéder à ses premiers retranchements dans quelques jours puisque le calendrier chargé exige encore plusieurs ressources.

« Je joue juste mon match »
ContentId(3.1243553):Canadiens : de Jonathan Drouin à Ales Hemsky à Max Pacioretty (LNH)
bellmedia_rds.AxisVideo
ContentId(3.1243527):Canadiens : un premier arrêt spectaculaire pour Carey Price (LNH)
bellmedia_rds.AxisVideo
ContentId(3.1243528):Capitals : Evgeny Kuznetsov fait mal paraître Mark Streit et Jordie Benn avant de déjouer Carey Price (LNH)
bellmedia_rds.AxisVideo
ContentId(3.1243535):Canadiens : Brandon Davidson fait accidentellement dévier la passe de Jakub Vrana derrière Carey Price sur un avantage numérique des Capitals (LNH)
bellmedia_rds.AxisVideo
ContentId(3.1243560):Canadiens : Ales Hemsky se butte à la jambière de Phoenix Copley (LNH)
bellmedia_rds.AxisVideo
ContentId(3.1243580):Capitals : Devante Smith-Pelly brise l'égalité face au Canadien (LNH)
bellmedia_rds.AxisVideo