mardi, 22 janv. 2013. 21:20

VICTORIAVILLE - Les deux finalistes de l'an dernier à Saguenay, Robert Desjardins, du club Chicoutimi, et Philippe Lemay, du club Laviolette de Trois-Rivières, demeurent les deux seules équipes masculines invaincues, au terme de la seconde journée des Championnats provinciaux de curling.

Dans un premier temps, Lemay, qui joue en compagnie de Mathieu Beaufort, Jean-Michel Arsenault et Érik Lachance, a tour à tour vaincu Guy Hemmings, 6-5 en bout supplémentaire, et Nicolas Marceau (Laviolette), 10-2, après sept bouts.

Pour sa part, Desjardins, le champion en titre, a d'abord triomphé facilement du quatuor dirigé par Jean-François Royer (TMR), 10-3, avant de l'emporter à l'arraché, 6-5 contre Guy Hemmings (Longue-Pointe), en volant le point vainqueur en prolongation. C'est à la suite d'un placement raté de Hemmings que Desjardins a pu se sauver avec la victoire.

« Il faut en convenir, Guy ne rate pratiquement jamais un placement. Il faut dire toutefois que cette dernière pierre devait exécuter une trajectoire pas nécessairement évidente, avec le résultat qu'elle a dépassé l'objectif de quelques centimètres à peine et c'est nous qui en avons profité », a mentionné d'entrée de jeu Desjardins, dont les compagnons de jeu sont Jean-Sébastien Roy, Steven Munroe et Steeve Villeneuve.

Desjardins admettait par ailleurs que son équipe avait été absorbée durant plusieurs bouts par le style hermétique préconisé par l'adversaire.

« Nous venions de connaître un très mauvais deuxième bout et j'en prends la responsabilité. Pour employer un terme devenu familier, j'ai eu en quelque sorte une crampe au cerveau et le tout s'est soldé par trois points donnés à l'adversaire. À partir de ce moment, le quatuor Hemmings a réussi à nous imposer un style défensif et nous sommes tombés complètement dans leur jeu. Mais heureusement, nous avons connu un dixième bout parfait et finalement la chance nous a favorisés en prolongation », a conclu Robert Desjardins, en ne cachant pas son optimisme en regard des prochaines rencontres.

Pendant ce temps, le favori, Jean-Michel Ménard (Etchemin), après un mauvais départ, lundi, a connu un mardi parfait avec deux victoires remportées respectivement contre William Dion (Celanese-Laurier) et Pierre Gervais (Trois-Rivières). Pour sa part, Martin Ferland (Etchemin), deuxième tête de série, a inscrit finalement une première victoire après un début désastreux marqué de deux défaites. Ferland a vaincu Pierre Gervais, 9-7.

Division féminine

Cette deuxième journée de compétition marquait l'entrée en scène des équipes féminines, et en lever de rideau, trois des quatre premières têtes de série n'ont pas raté ce premier rendez-vous de la semaine.

Marie-France Larouche (Etchemin), la championne en titre, a vaincu Brigitte Gosselin (Sherbrooke), 13-2.

« Cette victoire contre Brigitte Gosselin a peut-être parue facile, mais si c'est le cas, dans l'esprit de plusieurs, c'est que mon équipe a bien joué. D'ailleurs la priorité pour moi c'est que l'équipe joue bien, peu importe la conclusion, et c'est ce qui s'est passé aujourd'hui », a analysé Marie-France Larouche, à la suite de son départ canon face aux représentantes de l'Estrie.

La championne en titre, dont les partenaires de jeu sont Brenda Nicholls, Véronique Grégoire, Amélie Blais et Julie Rainville comme cinquième joueuse, estime par ailleurs que cette première rencontre a surtout servi à la cueillette d'un paquet d'informations relatives aux glaces.

« Et force est d'admettre que la qualité de la surface de jeu à Victoriaville, notamment la vitesse, se compare avantageusement avec ce que nous avons au niveau canadien. La qualité de la glace étant sous contrôle, c'est nous maintenant qu'il faudra contrôler pour atteindre de bons résultats », a noté Larouche, en rigolant.

Pour sa part, Allison Ross (Glenmore), deuxième tête de série, a disposé de Roxanne Perron (Trois-Rivières-Aurèle-Racine), 7-4. Puis pendant que la quatrième tête de série, Julie Hamel (Glenmore) triomphait devant Mélanie Bernier, du club Laurier de Victoriaville, Ève Béliste (TMR-Glenmore), semée trois, s'est inclinée devant Sian Canavan (Longue-Pointe).

Quatre autres rencontres de la division féminine étaient présentées en soirée, mardi.