Marc Tougas
mercredi, 23 oct. 2013. 08:43

MONTRÉAL - La participation du Québec au tout premier Championnat du monde ConIFA 2014, à Vstersund en Laponie suédoise, est officiellement confirmée, et c'est maintenant que le travail de recrutement de l'entraîneur Patrick Leduc va vraiment commencer.

La candidature de l'équipe « Les Québécois » a été acceptée en vue de la première présentation du tournoi qui est destiné aux équipes appelées « off-FIFA » et qui est organisé par la Confédération des associations indépendantes de football (ConIFA), et Leduc espère aller puiser dans le bassin des joueurs semi-professionnels québécois pour étoffer sa sélection.

Leduc et les autres responsables des Québécois espèrent maintenant s'asseoir avec les dirigeants de la Fédération de soccer du Québec et de la Première ligue de soccer du Québec (PLSQ). Ils espèrent en venir à un protocole d'entente, officiel ou non, qui permettra à l'ancien joueur de l'Impact de Montréal maintenant devenu entraîneur d'utiliser le plus grand nombre possible d'athlètes appartenant à des clubs du circuit semi-professionnel québécois.

Et, surtout, Leduc espère qu'une telle entente lui permettra d'aller faire du dépistage aux matchs du circuit semi-pro sans semer la crainte chez les entraîneurs de la PLSQ que leurs joueurs se feront courtiser à leurs dépens.

« Mon souhait, ce serait que la ligue fasse une pause pendant qu'on est là-bas », a indiqué Leduc à La Presse Canadienne.

Le Championnat du monde ConIFA aura lieu du 31 mai au 8 juillet 2014 en Suède. Le championnat de la PLSQ commence habituellement dès le début du mois de mai.

« Mon objectif, c'est qu'on s'entende avec (la PLSQ) et, sachant à quelles dates on va se déplacer (pour le Championnat du monde), qu'on s'accommode un peu tous les deux », a affirmé Leduc.

« On sait bien qu'en participant à un événement qui n'est pas sanctionné, ça va certainement empêcher la FSQ de nous appuyer officiellement, mais je pense qu'on peut continuer à rapprocher nos positions et créer un calendrier qui fera en sorte que les joueurs qui seront sélectionnés ne se sentiront pas mal à l'aise de participer. »

En juin dernier, Leduc a dirigé une équipe des Québécois qui a terminé troisième lors du Tournoi des cultures et des peuples à Marseille. Plusieurs des joueurs qu'il aurait souhaité aligner n'ont toutefois pu se libérer de leur club d'origine pour la durée du tournoi.

Les Québécois se sont récemment affiliés à la ConIFA, qui a pris la relève de ceux qui étaient à l'origine du mouvement non-FIFA afin de lui donner un encadrement plus sérieux.

Per-Anders Blind, président de la ConIFA, a dit considérer Les Québécois comme "la principale équipe nord-américaine" inscrite au tournoi, en ajoutant qu'il espérait un jour compter la Cascadie et les Acadiens parmi ses membres.

Les Québécois font partie d'un mouvement où de nombreuses nations dans le monde, qui ne sont pas admissibles à faire partie de la FIFA, participent à des tournois et des matchs internationaux. Parmi ces nations, on retrouve notamment le Kurdistan, le Tibet, Chypre Nord, Gozo, Zanzibar et le Vatican.