AP samedi, 10 août 2013. 12:37

TORONTO  - La légende américaine du tennis Pete Sampras a louangé Milos Raonic, qui vient tout juste d'inscrire son nom à l'histoire de la Coupe Rogers.

Raonic et un compatriote canadien, Vasek Pospisil, vont s'affronter en demi-finale au tournoi montréalais, ce qui marquera la première fois que deux Canadiens croiseront le fer à cette étape du tournoi, depuis l'arrivée des pros dans les tournois majeurs.

Sampras est à Toronto pour un match amical avec un autre ancien numéro un, John McEnroe. Il croit que Raonic, 13e raquette de l'ATP, va percer encore plus, mais que la route ne sera pas facile.

"Il est déjà une menace, mais ça prend du temps pour atteindre le niveau de (Novak) Djokovic, (Andy) Murray ou Roger (Federer), a dit Sampras. Il a un fabuleux service et une belle volonté d'aller au filet. Je sais qu'il travaille fort et qu'il veut bien faire. Il doit juste être patient."

Sampras est au deuxième rang de l'histoire pour les titres majeurs (14) et le nombre de semaines au sommet du classement (286). Il a triomphé deux fois en Australie, sept fois à Wimbledon et cinq fois à Flushing Meadows.

Sampras a quitté le tennis dans la gloire après avoir remporté son tout dernier match en 2002, en finale des Internationaux américains, contre Andre Agassi.

À 41 ans, on le questionne souvent sur l'état du tennis américain. Quand le prochain classement sera publié, il n'y aura aucun joueur des États-Unis dans le top 20, et ce pour la première fois de l'histoire.

"Je ne saurais pas expliquer ce qui se passe, a dit Sampras. Nous nous en tirons bien, mais peut-être que nous avons été un peu négligents. Il y a aussi que les autres pays ont fait des progrès. Je ne sais pas. Je pense quand même que c'était quelque chose de rare, ce qui est arrivé avec moi, Andre et Jim Courier dans les années 90."