MELBOURNE, Australie - Milos Raonic a joué malgré la douleur après s'être apparemment blessé à la cuisse et il a raté l'occasion de devenir le premier joueur masculin canadien à se qualifier pour une finale d'un tournoi du Grand Chelem.

L'Ontarien de 25 ans a tenu tête à Andy Murray pendant plus de quatre heures avant que l'Écossais, deuxième tête de série, s'assure une victoire de 4-6, 7-5, 6-7 (4), 6-4, 6-2 et accède à la finale des Internationaux d'Australie, dimanche, où il affrontera Novak Djokovic.

Les problèmes de Raonic ont commencé alors qu'il était en avant deux sets à un et qu'il menait 2-1 au quatrième quand il a d recevoir des soins à l'extérieur du court pour sa jambe.

À son retour, son jeu tout en puissance a perdu de son mordant et il a accumulé les erreurs sur le court Rod Laver.

« C'est malheureux. C'est probablement ma plus grande déception sur un court mais c'est comme ça, a déclaré Raonic après son match. J'étais là pour jouer et faire de mon mieux. »

Raonic espérait rejoindre Eugenie Bouchard dans le cercle très restreint des Canadiens qui ont disputé une finale d'un tournoi du Grand Chelem, Bouchard y est parvenue à Wimbledon en 2014.

Il a maintenant disputé et perdu deux demi-finales du Grand Chelem, lui qui avait subi la loi de Roger Federer à Wimbledon il y a deux ans.

Il s'agit de la première défaite de Raonic en 2016 après avoir gagné le titre à Brisbane, le huitième de sa carrière.

Le Canadien a été en mesure d'utiliser son puissant service pendant une bonne partie du match, totalisant 23 as. Mais il a commis plus de fautes directes (78) que de coups gagnants (72) et il a réussi un seul bris contre Murray.

Réaction plutôt rare dans son cas, Raonic a fracassé sa raquette après avoir concédé un bris au cinquième set.

« J'ai laissé ma frustration s'exprimer au début du cinquième set. Ce n'est pas mon style d'agir ainsi mais, parfois, c'est un peu trop difficile de garder tout ça à l'intérieur », a-t-il ajouté.

Pour sa part, Murray s'est assuré de disputer une neuvième finale du Grand Chelem en carrière.

Le Canadien Daniel Nestor se prépare à jouer la finale du double, samedi, avec son partenaire tchèque Radek Stepanek.

Raonic a mentionné qu'il n'est pas pressé de connaître la gravité de sa blessure musculaire à la cuisse.

« Je ne suis présentement pas dans l'état d'esprit pour aller voir un médecin et obtenir un diagnostic. Peut-être demain ou quand je vais me sentir prêt à affronter la situation. Quand ce sera le cas, je composerai avec elle. »