RDS.ca,
samedi, 10 août 2013. 20:20

MONTRÉAL - Après avoir livré une rencontre endiablée à Rafael Nadal, Novak Djokovic est tombé à plat au pire moment, semblant incapable du moindre bon coup dans le bris d'égalité de la manche ultime, si bien que c'est l'Espagnol qui affrontera le Canadien Milos Raonic en finale de la Coupe Rogers.

Nadal l'a emporté 6-4, 3-6, 7-6 (2) au terme d'un enlevant duel de deux heures et 28 minutes.

"Quand vous arrivez à Montréal, un tournoi Masters 1000 sur une surface rapide, après un mois de congé, vous savez que vous pouvez vous faire sortir au premier tour, a déclaré Nadal, quatrième tête de série. Je savais que c'était une possibilité. Cette victoire, toute cette semaine, c'est un résultat énorme pour moi. J'en suis très heureux."

Djokovic, premier au monde, et Nadal ont offert tout un spectacle, puisant dans tout leur arsenal pour venir à bout l'un de l'autre.

Pourtant, le premier set n'annonçait pas un duel aussi excitant. Djokovic a eu du mal à se mettre en marche et Nadal en a profité dès la sortie des blocs. Dès le premier jeu du match, Djokovic lui a offert un bris sur une double faute. L'Espagnol a ensuite sauvé trois balles de bris et remporté cinq points consécutifs pour se forger une avance de 2-0.

"J'ai dit (vendredi) que la seule chance de gagner contre Novak, la seule tactique, c'est de jouer très bien, a expliqué Nadal. Et pour jouer très bien, je dois être très agressif. Sinon, je ne peux pas bien jouer sur ce genre de surface. Et je l'ai fait. Je crois que j'ai joué à un très haut niveau ce soir. J'ai pris les bonnes décisions aux bons moments."

Le favori du tournoi a été plutôt chancelant au service en première manche, commettant cinq doubles fautes, dont deux procureront des bris à Nadal. Djokovic terminera d'ailleurs la rencontre avec sept doubles fautes, contre une seule pour son adversaire.

"J'aurais pu mieux jouer a admis Djokovic après le match. En certains moments, j'ai commis plusieurs fautes directes. J'ai raté plusieurs coups droits faciles. Vous ne pouvez pas vous permettre ce genre d'erreurs face à Nadal. Il ne vous donne pas autant de chances."

Le Serbe est cependant parvenu à se ressaisir et a repris un bris pour se rapprocher à 5-4. Nadal n'a pas raté sa deuxième occasion de servir pour le set, mais ce regain d'énergie de Djokovic s'est transporté dans le deuxième set.

Plus incisif, Djokovic a plus souvent qu'autrement remporté les longs échanges dans cette manche, notamment pour prendre les devants 4-3, alors que les spectateurs se sont spontanément levés pour servir une ovation bien méritée aux deux joueurs.

Djokovic a ensuite réussi tout un retour pour inscrire l'unique bris du deuxième set. Tirant de l'arrière 40-0 sur le service de l'Espagnol, Djokovic a remporté les cinq points suivants et servi pour la manche. Nadal a offert toute une opposition, mais Djokovic est parvenu à sauver sa première balle de bris de la rencontre pour provoquer la tenue d'un troisième set, territoire encore inconnu pour son adversaire depuis le début du tournoi.

Et les deux tennismen avaient gardé le meilleur pour la fin. Le troisième set a donné lieu a des échanges d'anthologie et les deux hommes méritaient de jouer le bris d'égalité. Celui-ci n'a cependant pas été à la hauteur du set. On a semblé revoir le Djokovic de la première manche et Nadal disputera donc une 10e finale cette saison, en seulement 11 tournois.

"(Dimanche), c'est un match très important pour moi, a dit Nadal. De remporter un autre Masters est une grande illusion, mais je sais que tout peut arriver. Mais si je perds, je serai tout de même très content du résultat que j'aurai obtenu cette semaine."

"Ça a été un match très serré, a ajouté Djokovic. Je crois que très peu de points ont séparé le gagnant du perdant. Je ne peux pas vraiment identifier un moment-clé ou un point tournant dans cette rencontre. J'ai eu mes chances. Il a eu les siennes. J'imagine qu'à la fin, c'est lui qui aura le mieux joué."

De bons mots pour Raonic

S'il ne sera pas le favori de la foule sur le central, dimanche, Nadal sera du moins le favori pour l'emporter, lui qui a battu Raonic lors de leurs trois affrontements. Mais l'ex-numéro un mondial est loin de prendre le match de dimanche pour acquis et il n'a pas manqué de louanger le Canadien pour sa dernière semaine.

"Le service de Milos cause des ennuis à tout le monde sur le circuit. Il jouera de façon très agressive et il servira bien, car il sert toujours bien. L'important contre lui est d'être le plus constant possible au service et si je peux profiter d'une occasion au retour, je ne dois pas la rater. C'est la seule chose que je puisse faire: tenter de nouveau d'être agressif."