jeudi, 21 févr. 2013. 11:56

Ce sera une soirée historique pour l’UFC samedi soir au Honda Center d’Anaheim alors que l’organisation de Dana White présentera le tout premier combat féminin de son histoire. Et pour l’occasion ce combat en sera un de championnat mondial féminin et rien de moins que la grande finale de la soirée. C’est énormément de pression pour Ronda Rousey (6-0-0) et son adversaire Liz Carmouche (8-2-0), mais elles ont toutes les deux le talent pour profiter de cette plateforme et offrir une performance électrisante.

Étant la championne en titre lors de la fermeture définitive de l’organisation Strikeforce, Rousey s’est vu remettre le titre mondial de l’UFC sur un plateau d’argent et elle entrera dans l’octogone samedi soir avec le titre déjà bien ancré autour de la taille. Comme plusieurs champions disent souvent par contre, elle ne sera plus la championne lorsque la cloche sonnera et elle aura à reconquérir cette ceinture avec laquelle elle a fait sa marche vers la scène. Rousey est une combattante phénoménale, principalement en raison de son immense talent en jiu-jitsu brésilien. Toujours invaincue depuis le début de sa carrière, Rousey a remporté tous ses combats par soumission – dont cinq en moins d’une minute, et cette face aux meilleures aspirantes féminines sur la planète. Mais ne croyez pas qu’elle soit unidimensionnelle, elle a travaillé avec acharnement sur sa boxe et sur son muay thaïet elle est une dangereuse adversaire peu importe si le combat se déroule debout ou au sol.

Liz Carmouche, que l’on surnomme « Girl-rilla », a plus d’expérience que Ronda Rousey et elle devra se servir de cette expérience pour tenter de pousser Rousey dans ses derniers retranchements puisque cette dernière n’a même jamais vu un 2e round depuis le début de sa carrière! Cinq des huit victoires de Carmouche ont été obtenues par K.-O./TKO et il est évident qu’elle voudra garder le combat debout et ébranler la confiance de Rousey puisqu’au niveau du sol Rousey sera très dangereuse pour Carmouche. Fait à noter, les deux ont depuis le début de leur carrière un adversaire commun : l’excellente Canadienne Sarah Kaufman. Carmouche s’est inclinée face à elle par décision unanime des juges alors que Rousey l’a vaincu en moins d’une minute (54 secondes) par clé de bras. La stratégie de Carmouche sera des plus importante dans ce combat qui pourrait être très court ou très long, mais assurément très excitant.

Qui sera l’aspirant no 1 à la couronne de Jon Jones ?

Il y a longtemps que les amateurs d’arts martiaux mixtes attendent le combat entre le karatéka brésilien Lyoto Machida (18-3-0) et le lutteur américain Dan Henderson (29-8-0), et c’est finalement samedi soir que les deux se retrouveront au centre de l’octogone. Le gagnant de ce combat est déjà pressenti pour être le prochain adversaire de Jon Jones pour le titre mondial des 205 livres – si bien sûr ce dernier l’emporte lors de son combat face à Chael Sonnen dans les prochaines semaines. Machida a toujours causé des maux de tête en raison de son style très peu orthodoxe, mais combien efficace alors que Henderson, en plus de ses excellentes aptitudes en lutte, possède une très belle technique en boxe. Bien malin celui qui peut prédire l’issue de ce combat puisque l’on a affaire à deux vétérans aguerris qui sont souvent allés à la guerre avec les meilleurs depuis le début de leur carrière. Au chapitre des adversaires communs, il y en a quatre : Rich Franklin que les deux ont vaincu, Kazuhiro Nakamura que les deux ont également vaincu, Mauricio Rua contre qui Machida montre une fiche de 1-1 et que Henderson a vaincu, et finalement Quinton « Rampage » Jackson qui lui a réussi à vaincre Machida et Henderson.

Ivan Menjivar vengera-t-il son échec face à Faber?

Le combat entre le Montréalais d’origine salvadorienne Ivan Menjivar (25-9-0) et le Californien Urijah Faber (26-6-0) est un combat revanche puisque les deux se sont déjà affrontés dans la région de Montréal en janvier 2006. En effet, sous la bannière TKO, les deux avaient offert un spectacle de très haut niveau jusqu’à ce que l’arbitre décide de disqualifier Menjivar pour un coup jugé illégal. Si ce combat revanche offre le même spectacle qui avait été offert ce soir-là, attendez-vous à tout un combat. Les deux sont spectaculaires, ils ont aussi énormément d’expérience et peuvent être dominants que ce soit en position debout ou au niveau des différentes techniques au sol. Le gagnant de ce combat obtiendra sa chance pour le titre mondial des 135 livres face au champion intérimaire Renan Barao.

Le reste de la carte de l’événement UFC 157 :

170 lbs : Josh Koscheck (17-6-0) c. Robbie Lawler (19-9-0)

Lourds : Brendan Schaub (8-3-0) c. Lavar Johnson (17-6-0)

155 lbs : Michael Chiesa (8-0-0) c. Anton Kuivanen (17-5-0)

185 lbs : Court McGee (14-3-0) c. Josh Neer (33-12-1)

155 lbs : Sam Stout (18-8-1) c. Caros Fodor (7-2-0)

145 lbs : Dennis Bermudez (9-3-0) c. Matt Grice (15-4-0)

170 lbs : Kenny Robertson (11-2-0) c. Brock Jardine (9-2-0)

170 lbs : Neil Magny (7-1-0) c. Jon Manley (7-1-0)

Je serai évidemment avec vous samedi pour le clavardage en direct de l’UFC 157 ici même sur le RDS.ca, et ce, dès 20 h.