AP mardi, 5 févr. 2013. 11:41

DUBAÏ, Émirats arabes unis - Le patron de la Formule Un, Bernie Ecclestone, a exclu mardi la tenue d'une 20e épreuve en 2013, mettant ainsi un terme aux spéculations voulant que la Turquie ou un autre pays européen soit en lice pour accueillir un Grand Prix cette année.

M. Ecclestone, qui se trouvait à Dubaï pour annoncer un nouveau contrat de commandite avec la société Emirates Airlines, a déclaré qu'il était impossible d'ajouter une autre course à ce moment-ci.

Des spéculations circulaient concernant le remplacement du Grand Prix d'Amérique par une course en Europe.

Le principal candidat pour prendre cette place était Istanbul, dont l'épreuve avait été retirée du calendrier de la F1 en 2012 après un désaccord avec Bernie Ecclestone au sujet de la redevance exigée pour la tenue de la course. On avait aussi évoqué la candidature du Portugal ces derniers mois.

M. Ecclestone a également déclaré qu'il était «100 pour cent» convaincu que le Grand Prix de Bahreïn aille de l'avant malgré les troubles en cours dans ce pays du Golfe. Il espère que les choses soient un peu plus pacifiques cette année.

Le patron de la F1 a écarté l'ajout d'une douzième équipe sur la grille de départ en 2013.

Il a par ailleurs déclaré qu'il était confiant qu'il y ait 20 courses en 2014, confirmant que la Russie allait mettre en scène sa première course de F1 à Sotchi.